↑

Accueil > Le Laboratoire > Annuaire des membres > Membres statutaires > CHARLE Christophe

Christophe Charle

Professeur émérite d’histoire contemporaine

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Portrait du membre

ENS – PSL
IHMC, b. CD 338 (es. D)
45, rue d’Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 10

Page personnelle sur Academia.edu

Titres et fonctions

Docteur en 3è cycle (1975), docteur ès lettres (1986), agrégé d’histoire (1973).

Docteur honoris causa Université de Genève (2021).

Fonctions :

  • Ancien directeur de l’IHMC (2000-2013).
  • Ancien professeur à l’Université Paris 1 (1993-2020).
  • Ancien directeur de recherche au CNRS (1986-91).

Thèmes de recherche

  • Histoire sociale et culturelle comparée de l’Europe XIXe-XXe siècles.
  • Histoire des intellectuels, des élites.
  • Histoire des capitales culturelles.
  • Histoire intellectuelle, de l’enseignement supérieur.

Responsabilités collectives

Président de l’ARESER, Association de réflexion sur les enseignements supérieurs et la recherche.

Membre du comité d’histoire de la Ville de Paris.

Membre du conseil scientifique de la MSH Paris-Saclay.

Doyen de la sous-section d’histoire contemporaine de l’Université de Paris 1.

Responsable avec Philippe Boutry, du projet d’histoire de l’Université de Paris 1 à l’occasion de son jubilé.

Animateur du Groupe de travail international sur les universités européennes (1986-92) ; co-organisateur des quatre réunions (Paris, Lausanne, Bochum, Berlin).

Membre de l’editorial board de French Historical Studies (juin 1989-avril 1992).

Membre du comité de rédaction d’Histoire de l’éducation (juillet 1989-99), d’Actes de la recherche en sciences sociales (1997- ), de la Revue d’histoire moderne et contemporaine (depuis 2001).

Responsable scientifique du projet "Les réseaux intellectuels européens" dans le cadre de l’appel d’offres "Intelligence de l’Europe" (octobre 1990-avril 1993).

Responsable scientifique de l’ACI (Atelier et chantier d’insertion) "Savoir et société civile" dans le cadre de l’ACI Histoire des savoirs (2003-2006).

Membre du conseil scientifique de la revue Sociétés contemporaines et de la Revue d’histoire des sciences humaines.

Membre du conseil scientifique de la Mission historique française à Goettingen.

Membre du conseil scientifique de l’EPHE (depuis 2006).

Membre élu du conseil d’administration de l’École normale supérieure (2005-2008).

Membre et président de la commission de spécialistes (section 22) de l’Université Paris-1-Panthéon-Sorbonne.

Membre du conseil scientifique du comité d’histoire de l’Inspection générale des finances.

Membre élu du conseil scientifique de l’École normale supérieure (2008-2011).

Distinctions

Médaille d’argent du CNRS (2001)

Prix de la DVA-Stiftung (2009)

Chevalier de l’Ordre national du mérite (2012)

Publié le 29 mai 2009, mis a jour le vendredi 18 novembre 2022

↑

Ouvrages

La Crise littéraire à l’époque du naturalisme, roman, théâtre, politique, Paris, Presses de l’Ecole normale supérieure, 1979, 208 pages.

Les Hauts fonctionnaires en France au XIXème siècle, Paris, Gallimard, coll. « Archives », 1980, 270 pages.

Leteratura e potere, Palermo, Sellerio, 1980, 53 pages.

Les Professeurs de la faculté des lettres de Paris, dictionnaire biographique, volume 1 (1809-1908), Paris, Editions du CNRS-INRP, 1985, 182 pages.

Les Professeurs de la faculté des lettres de Paris, dictionnaire biographique, volume 2 (1909-1939), Paris, Editions du CNRS-INRP, 1986, 218 pages.

Les Élites de la République (1880-1900), Paris, Fayard, 1987, 556 pages ; 2ème édition revue et augmentée, 2006.

Les Professeurs du Collège de France, dictionnaire biographique (1901-1939), Paris, Editions du CNRS-INRP, 1988 (en collaboration avec Eva Telkes), 248 pages.

Les Professeurs de la faculté des sciences de Paris, dictionnaire biographique (1901-1939), Paris, Editions du CNRS-INRP, 1989 (en collaboration avec Eva Telkes), 272 pages.

Naissance des « intellectuels » 1880-1900, Paris, Editions de Minuit, 1990, 272 pages (traduction en japonais Tokyo, Fujiwara, en espagnol, Buenos Aires, Nueva Vision, en anglais voir 23 bis).

Histoire sociale de la France au XIXème siècle, Paris, Ed. du Seuil, 1991, 392 pages, 3e édition augmentée d’une postface et d’un complément bibliographique, 2001.

  • A Social History of France in the Nineteenth-Century, Providence, Oxford, Berg International, 1994, X-314 p. ; trad. anglaise revue et corrigée de Histoire sociale de la France au xixe siècle, 1991.

La République des universitaires (1870-1940), Paris, Editions du Seuil, 1994, 521 pages.

En collaboration avec Jacques Verger, Histoire des universités, Que sais-je ?, Paris, PUF, 1994, 128 pages (traductions en portugais (Brésil), en coréen, en roumain, en turc et en japonais), 2è édition revue, 2007.

Les Intellectuels en Europe au XIXème siècle, version française développée de l’ouvrage suivant, Paris, Editions du Seuil, 1996, 380 pages (traduit en italien, en roumain, en bulgare, en tchèque), n. éd. avec une postface inédite, « Points » Seuil, 2001.

  • Intelektualy vo Frantsii (vtoraya polovina XIXvek), Moscou, Novye Isdatel’stvo (les intellectuels en France (deuxième moitié du XIXe siècle), recueil d’articles traduits en russe, 323 pages.

Vordenker der Moderne. Die Intellektuellen im 19. Jahrhundert, Francfort/M, Fischer Taschenbuch Verlag, “Europäische Geschichte”, 1997, 260 pages (trad. en espagnol).

Paris fin de siècle, culture et politique, Paris, Éditions du Seuil, 1998, 330 p. (traduction en tchèque, 2004).

La crise des sociétés impériales France, Allemagne, Grande-Bretagne, 1900-1940, essai d’histoire sociale comparée, Paris, Éditions du Seuil, 2001, 608 pages.

Le Siècle de la presse (1830-1939), Paris, Editions du Seuil, 2004, 400 pages.

Théâtres en capitales. Naissance de la société du spectacle, Paris, Berlin, Londres, Vienne 1860-1914, Paris Albin Michel, 2008, 575 pages ; traduction en portugais, Sao Paulo, Companha das Lettras (brésilien) et en allemand (Berlin, Avinus, 2012).

Discordance des temps, une brève histoire de la modernité, Paris, Armand Colin, 2011, 494 p. n. édition poche avec une postface inédite, Paris, Ekho, 2022.

Histoire des universités XIIe-XXIe siècle, avec J. Verger, nouvelle édition revue et élargie, Paris, PUF, « Collection Quadrige », 2012, 334 p. traduction en chinois, Shanghai, éditions de l’ECNU, 2021.

Homo historicus, réflexions sur l’histoire, les historiens et les sciences sociales, Paris, A. Colin, 2013, 320 p. (traduit en portugais [Brésil]), Rio de Janeiro, FGV, 2016.

La dérégulation culturelle. Essai d’histoire des cultures en Europe au xixe siècle, Paris, PUF, 2015, 750 p. traduction en italien, Rome, Viella, 2019.

Paris, « capitales » des xixe siècles, Paris, « Points » Seuil, 2021, 650 p., couronné par le « prix d’histoire contemporaine » 2022.

Avec Philippe Boutry et Marie-Caroline Luce (éd.), L’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Cinquante ans entre utopie et réalités (1971-2021), Paris, Editions de la Sorbonne, 2021, 440 p.

Discordance des temps. Une brève histoire de la modernités, Malakoff, Dunod, août 2021, 672 pages.

↑

Directions d’ouvrages

Le personnel de l’enseignement supérieur en France aux XIXème et XXème siècles, Paris, Editions du CNRS, 1985 (en collaboration avec Régine Ferré), 283 pages.

En coll., Dictionnaire des parlementaires français (1940-1958), Paris, La Documentation française, 1988, tome 1, 434 pages, tome 2, 1992, tome 3, 1994.

Avec Edwin Keiner et Jürgen Schriewer, Sozialer Raum und akademische Kulturen. Studien zur europäischen Hochschullandschaft im 19. und 20. Jahrhundert/A la recherche de l’espace universitaire européen. Etudes sur l’enseignement supérieur aux XIXè et XXè siècles, Francfort, Peter Lang, 1993, 470 pages.

Histoire sociale, histoire globale ?, actes du colloque de l’IHMC, Paris, Editions de la MSH, 1993, 222 pages.

Éditeur du n° spécial Les Universités germaniques, Histoire de l’éducation, n°62, mai 1994, 167 pages.

Avec J. Lalouette, M. Pigenet et A.-M. Sohn, La France démocratique, mélanges en l’honneur de Maurice Agulhon, Paris, Publications de la Sorbonne, 1998, 491 pages.

Avec Daniel Roche de Capitales culturelles, capitales symboliques, Paris et les expériences européennes XVIIIè-XXè siècles, Paris, Publications de la Sorbonne, 2002, 475 p.

Avec J. Schriewer, P. Wagner, Transnational Intellectual Networks. Forms of Academic Knowledge and the Search for Cultural Identities, Francfort/Main, Campus Verlag, 2004, 558 pages ; traduction espagnole, Redes intelectuales transnationales. Formas de conocimiento académico y busqueda de identidades culturales, Mexico, Barcelone, Pomares, 2006, 432 pages.

Capitales européennes et rayonnement culturel XVIIIè-XXè siècles, Paris, Editions rue d’Ulm, 2004, 186 pages.

Avec J. Vincent et J. Winter, Anglo-French Attitudes : Comparisons and Transfers between French and English Intellectuals XVIIIth-XXth Centuries, Manchester, Manchester U.P., 2007, 330 pages.

Avec Charles Soulié, Les ravages de la « modernisation » universitaire en Europe, Paris, Syllepse, 2007, 258 pages.

Éd., Le temps des capitales culturelles XVIIIe-XXe siècle, Seyssel, Champ Vallon, 2009, 400 p.

Éd. avec J. Vincent, La société civile. Savoirs, enjeux et acteurs en France et en Grande-Bretagne 1780-1914, Rennes, PUR, 2011, 318 pages.

Éd. Sociétés du spectacle, n° 186-87, mars 2011 d’Actes de la recherche en sciences sociales, 141 pages.

Éd. avec G. Sapiro et al., « Raisons d’Etat », n°201-202, Actes de la recherche en sciences sociales, avril 2014, 123 p.

Éd. avec Charles Soulié, La dérégulation universitaire : la construction étatisée des « marchés » des études supérieures dans le monde,Paris, Syllepse, 2015, 368 pages.

Éd. avec Laurent Jeanpierre, La vie intellectuelle en France XIXe-XXIe siècles, Paris, Le Seuil, 2016, 2 volumes. 650 et 925 p.

  • n. éd. : « Points Seuil », 2019, 3 volumes.

Éd. avec Hans-Jürgen Lüsebrink et York Gothart Mix, Traductions, Transferts Culturels et instances de médiations. La transculturalité des espaces nationaux en Europe (xviiie-xixe siècles), Goettingen, Vandenhoeck et Ruprecht, 2017, 470 p.

Éd. avec Jacqueline Lalouette, Maurice Agulhon – Aux carrefours de l’histoire vagabonde, actes de la journée d’études du 30 mai 2015, Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, 232 p.

Dir. avec D. Roche et en collaboration avec P. Boulland, C. Duhamelle, B. Dumézil, A. Lilti, B. Marin, S. Van Damme, B. Wilfert-Portal, L’Europe, encyclopédie historique, Arles, Actes Sud, 2018, 2400 pages. Couronné par l’Institut de France (prix Prince Louis de Polignac).

Avec Antoni Martí Monterde (dir.), Barcelona-París : història simbòlica de dues ciutats, 1890-1936, Barcelone, Ajuntament de Barcelona et Institut de Cultura Museu d’Història de Barcelona (MUHBA), décembre 2022, 462 p.

Publié le 20 mars 2015, mis a jour le mercredi 21 décembre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook Twitter YouTube