↑

Accueil > Recherches > Soutenances et distinctions > Thèses soutenues > Les docteur·e·s > DIEZOU KOFFI Innocent

Innocent Diezou Koffi

Docteur en histoire

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Sujet de thèse : « Forêts et Industries en Côte d’Ivoire de 1910 à 1980 : une histoire entre techniques et société ».

Directrice de thèse  : Anne-Françoise Garçon.

Date de soutenance : 2 décembre 2015.

Composition du jury : Anne-Françoise GARÇON (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne - IHMC), Jean-François BELHOSTE (EPHE), André GUILLERME (CNAM) et Timpoko Hélène KIENON-KABORE (Université Félix-Houphouët-Boigny de Cocody).


Activités de tutorat au sein du Master TPTI (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Depuis l’année universitaire 2010-2011, la mission consiste à assurer un suivi aux étudiants et les accompagner dans leurs différents travaux (scientifiques) et les visites d’étude et de terrain.
Le projet du groupe a pour enjeu, la construction d’une base de données sur le patrimoine nautique de trois pays qui constituent les pays d’accueil des étudiants du Master TPTI. L’étude a porté sur le choix d’un symbole culturel naval qui par sa pertinence du point de vue de la pensée scientifique englobe le patrimoine matériel et immatériel. Ce symbole intégrant un savoir-faire technique qui se transmet entre famille, artisan ou homme du métier et un vocabulaire rattaché à ce savoir faire. A Paris, les « Bateaux-mouches » ont été l’objet de l’étude, à Evora ce sont les « Barcos Moliceiros » et à Padoue, les « Traghetto » et « les gondoles ». Les travaux ont porté sur la mise en place des méthodes de base du travail, les recherches bibliographiques, les études de terrain et la construction des fiches d’étude. La finalité est de construire une scénographie qui servira à la valorisation de ce patrimoine sur internet ; consultable à partir du blog en cours de construction dont le lien est le suivant : http://lepatrimoinenautique.blogspot.be/p/lequipe-de-recherche_20.html

Masterclass au sein du Master TPTI (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Chaque année, le laboratoire organise des journées d’étude et de recherche autour d’un thème défini. Ces journées d’étude sont entièrement organisées par les étudiants et pilotées par un Doctorant avec l’appui et la supervision de chercheurs confirmés. Les thèmes des journées sont inscrits dans le champ d’étude des pôles de recherche que sont : le pôle, les grands penseurs de la technique et le pôle patrimoine industriel. La responsabilité m’a été confiée de piloter et d’organiser la Masterclass du second pôle. Par conséquent j’ai organisé pendant trois années successives les Masterclass avec les thèmes suivants :

2009 – 2010 : Le patrimoine industriel dans les colonies XIXè – XXè siècles.

2010 – 2011 : La conception technique peut-elle faire patrimoine ?

2011 - 2012 : Le chantier et le patrimoine technique et industriel.

Séminaire des Doctorants

Depuis l’année académique 2009-2010, je suis responsable de l’organisation et de la coordination des séminaires des Doctorants. Ces séminaires consacrés exclusivement aux Doctorants s’articulent autour de thèmes scientifiques nécessitant une approche conceptuelle plus approfondie en conformité avec les différents projets de thèse des Doctorants.

De 2009 à 2010, les séminaires des Doctorants étaient axés sur l’état d’avancement des travaux de chaque Doctorant et les apports critiques des autres Doctorants en vue de pousser l’étudiant à progresser dans ses recherches ou à réorienter sa problématique, ou alors à ouvrir de nouveaux champs d’étude afin de percevoir certains aspects de son étude sous un regard critique.

De 2010 à 2011, les séminaires sont surtout orientés vers des discussions basées sur la compréhension et la définition au plan scientifique des termes rattachés à l’histoire des techniques, et au patrimoine industriel. Les thèmes ayant été déjà abordés sont :

  • La conception technique.
  • L’innovation technique.
  • La problématique de l’image dans la recherche scientifique.

De 2011 à 2012, les séminaires se sont axés sur les méthodes d’approche de thématique entrant dans le cadre d’un travail de recherche dont la présentation et le pilotage sont assurés par un Doctorant. Les thèmes abordés sont les suivants :

  • La technique savante du XVIIè siècle, « enseigner la technique » - par Bernard Delaunay
  • La base de données dans le cadre de la recherche – par Benjamin Ravier.

Interventions

  • Intervention dans le séminaire de recherche « L’industrie, patrimoine et culture » 2012, en collaboration avec la Région Ile-de-France / Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Sujet de l’intervention : Le Patrimoine et paysage industriel urbain : l’exemple de Montereau-Fault-Yonne (77) Comment lire un paysage industriel urbain – approche théorique.
  • Intervention lors d’une conférence organisée par l’AFD (Agence Française de Développement) à Abidjan en Côte d’Ivoire du 11 au 21 février 2013. Télécharger le programme (pdf). L’article se rapportant à la communication est publié en ligne en partenariat avec l’AFD. Télécharger l’article (pdf).

Articles et contributions

« Poids akan à peser l’or du XVeme au XIXeme siècle : imaginaire, symbolisme et culture technique », Actes du Colloque International « L´Imaginaire et les Techniques », 14-16 novembre 2013 à Paris, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en cours de publication.

Avec Kouakou Siméon Kouassi, « Rand-Bassam ville symbole de la Côte d’Ivoire à l’époque coloniale (1893-1960) : de l’opportunité d’une inscription au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO », dans Magloire SOMÉ et Lassina SIMPORE (dir.), Lieux de mémoire, patrimoine et histoire en Afrique de l’Ouest. Aux origines des Ruines de Loropéni, Paris, Editions des Archives Contemporaines, juin 2014.

« Industrie textile et aménagement du territoire en Côte d’Ivoire », dans Anne-Françoise GARÇON, Ana CARDOSO DE MATOS, Giovanni Luigi FONTANA (éd.), L’aluminium et la calebasse, Patrimoines techniques, patrimoines de l’industrie en Afrique, Coédition Pôle éditorial de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) et université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Juillet 2013.

« Le patrimoine architectural colonial de la Côte d’Ivoire de 1893 à 1960 : entre ouvrage technique et architecture », dans Anne-Françoise GARÇON, Ana CARDOSO DE MATOS, Giovanni Luigi FONTANA, International Workshop. Techniques, Patrimoine, Territoires de l’Industrie : Quel Enseignement ?, Lisbonne, Editçoes Colibri, 2010.

Publié le 2 avril 2015, mis a jour le jeudi 6 octobre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube