↑

Accueil > Recherches > Soutenances et distinctions > Thèses soutenues > Les docteur·e·s > FERRADOU Mathieu

Mathieu Ferradou

Docteur en histoire

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Sujet de thèse  : « Aux États-Unis de France et d’Irlande » : circulations révolutionnaires entre France et Irlande à l’âge de la république atlantique.

Directeurs de thèse : Pierre Serna.

Première inscription : 29 octobre 2014.

Date de soutenance : mardi 26 novembre 2019.

Composition du jury : Clément Thibaud (président), Thomas Bartlett, Céline Borello, Philippe Bourdin, Pierre Serna,

Résumé de la thèse

La Révolte irlandaise de 1798, avec ses 10 à 30 000 morts (dont 90 % parmi les « rebelles ») constitua un évènement fondateur et traumatique dans la mémoire irlandaise. Cette révolte, planifiée par la société secrète, révolutionnaire, principalement protestante, des Irlandais Unis, alliée à la France républicaine, fut cependant principalement menée par la société secrète, principalement catholique, des Defenders.

Cette thèse met en œuvre l’analyse des réseaux formés par les passeurs qui circulent entre Irlande et France mais aussi dans tout l’espace atlantique des révolutions et pour qui l’horizon d’attente et l’aspiration républicains sont les moteurs de l’action. En dressant la « cartobiographie » de ces révolutionnaires, elle replace ainsi la Révolte irlandaise dans son contexte historique (la décennie 1792-1802) et géographique (la « République atlantique » dessinée par le réseau de réseaux de ces révolutionnaires) afin de mieux comprendre la politisation du mécontentement populaire irlandais et la « transformation du jacobitisme en jacobinisme » dans le cadre d’une hétérotopie républicaine atlantique.


Maître de conférences à l’université Paris Nanterre depuis le 1er septembre 2022

Page personnelle sur le site de l’université Paris Nanterre (consultée en novembre 2022)


Parcours (avant 2022)

  • Professeur agrégé d’histoire-géographie et de section européenne (lycée Jean-Monnet de Mortagne-au-Perche)
  • 2014 - Master 2 : « Histoire d’un « festin patriotique » à l’hôtel White (18 novembre 1792 : les Irlandais patriotes à Paris (1789-1795) », sous la direction de M. le Professeur Pierre Serna et avec le soutien de M. le Professeur Thomas Bartlett (université d’Aberdeen, Ecosse), Institut d’histoire de la Révolution française, Paris I-Panthéon-Sorbonne.
  • 2001 - Maîtrise : « L’Irlande et les Lumières françaises au XVIIIe siècle : l’exemple de Charles O’Conor of Belanagare (1710-1791) dans la Question catholique », sous la direction de M. Daniel Teysseire et de M. Paul Brennan du Département d’Etudes irlandaises, Institut d’Histoire moderne de l’université de Caen/ Département d’Etudes irlandaises, avec le concours de l’Ireland Fund de France

Publications scientifiques

Publications sur l’enseignement, la transmission des savoirs

Organisation d’événements scientifiques

Participation à des colloques

  • ‘“To the United States of France and Ireland” : Irish Catholic Republicanism and the Atlantic Republic’, Southern Republicanism Workshop 3, Séminaire « Au-delà de l’humanisme civique, les “autres” traditions républicaines de l’Atlantique « organisé par Clément Thibaud, programme STARACO, Nantes, 11 mai 2017.
  • “‘To the United States of France and Ireland’ : The Common Origins of French and Irish republicanisms”, L’Arbre de la Liberté Conference, Castlebar, Mayo, Ireland, 28-29 avril 2017.
  • “Irish patriots in Paris under the early French Republic (1792-1794/1795) : the boundaries of citizenship”, Trinity College Dublin Centre for Early Modern History Research Seminar Series 2016-17, 10 octobre 2016. 
  • “Irish patriots in Paris under the early French Republic (1792-1794/1795) : the boundaries of citizenship” dans l’atelier doctoral “Citizenship. Historiographies, Questions and Methodologies”, Budapest, 21-22 juin 2015.
  • « Les Irlandais républicains et la construction de la Cité républicaine par les toasts » dans le cadre du séminaire doctoral « Construire la Cité républicaine » dirigé par Jean-Luc Chappey, Antonio de Francesco et Pierre Serna, IHRF, 25 mars 2015.
  • « "Aux États-Unis de France et d’Irlande" : circulations révolutionnaires entre France et Irlande à l’âge de la République atlantique », Présentation de projet de thèse dans le cadre des Journées doctorales « Réseaux politiques et culturels européens sous la Révolution et l’Empire », organisées par Katherine Astbury (Warwick), Philippe Bourdin et Cyril Triolaire (Clermont-Ferrand), 30 mars-1er avril 2015.
  • « Le traitement fictionnel de deux grands parlementaires : Danton & Robespierre dans la "machine à fantasmes" des écrans », colloque « Le Parlement aux écrans » dans le cadre des « 24 heures du Droit », Le Mans, 5 avril 2013, sous la direction scientifique de M. le professeur Mathieu Touzeil-Divina, avec le laboratoire juridique THEMIS-UM (Université du Maine), l’Ecole doctorale Pierre Couvrat (Poitiers et Le Mans) et le Collectif L’Unité du Droit. 
  • « Lost, ou la pop-culture américaine perdue entre humanisme et crypto-nazisme », colloque « Idées politiques & séries télévisées » dans le cadre des « 24 heures du Droit », Le Mans, 16 décembre 2011, sous la direction scientifique de M. le professeur Mathieu Touzeil-Divina, avec le laboratoire juridique THEMIS-UM (Université du Maine), l’Ecole doctorale Pierre Couvrat (Poitiers et Le Mans) et le Collectif L’Unité du Droit.

Publié le 25 mars 2015, mis a jour le lundi 16 octobre 2023

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube