↑

Accueil > Recherches > Soutenances et distinctions > Thèses soutenues > Les docteur·e·s > LEMOINE Grégoire

Grégoire Lemoine

Docteur en histoire

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Sujet de thèse : « Le peuple et l’histoire : circulations, appropriations et usages des savoirs historiques dans les milieux populaires en France (1815-1835) ».

Directeur de thèse : Bruno Belhoste.

Date de soutenance : 23 novembre 2015.

Composition du jury : Yannick Marec (président), Bruno Belhoste, Jean-Luc Chappey, Sophie-Anne Leterrier, Nathalie Richard.


Parcours

Professeur agrégé d’histoire-géographie au lycée Les Fontenelles, Louviers (27), en section européenne. Enseignant depuis 1999.
J’ai soutenu une maîtrise d’histoire des religions à l’Université Rennes 2 Haute-Bretagne en 1995, sous la direction d’Annick Martin (Anges, démons et êtres intermédiaires dans les religions païennes, juive et chrétienne du Ier siècle au IVème siècle. Rapport au divin, perceptions du mal et conscience de soi à l’époque impériale romaine).
J’ai soutenu un Master 2 d’histoire à Paris 1 sous la direction de Bruno Belhoste en 2008 (Pratiques et usages de l’histoire à Rouen sous la Restauration et la Monarchie de Juillet).
J’ai participé en juin 2013 au colloque L’histoire des sciences par en bas organisé par le CERHIO à l’Université du Maine. Thème de l’intervention : De l’appropriation de la connaissance historique dans les classes populaires (1815-1848). Le pépiniériste caennais Jean-Jacques-Victor Dufour (1772-1850), un autodidacte de l’histoire ?

Publié le 24 novembre 2015, mis a jour le vendredi 7 octobre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube