↑

Accueil > Le Laboratoire > Annuaire des membres > Membres statutaires > VINCENT Julien

Julien Vincent

Maître de conférences en histoire des sciences, HDR

Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Portrait du membre

Centre Malher (IHMC-CH2ST, b. 508)
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
9 rue Malher, 75004 Paris

Page personnelle sur Academia.edu

Diplômes et fonctions

Habilitation à diriger des recherches soutenue le 16 décembre 2023 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Maître de conférences en histoire des sciences, université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne.

Doctorat en histoire sur le Moral Science Tripos de Cambridge, à l’université de Cambridge.

Activités de recherche

Historien du XIXe siècle (en incluant la Révolution française), ma recherche porte sur deux objets principaux : l’histoire des sciences morales et politiques et l’histoire environnementale. Après un travail initial sur la Grande-Bretagne, je travaille aujourd’hui sur des sources françaises autant que britanniques. 

Un premier axe de mes recherches sur le XIXe siècle concerne l’histoire des sciences morales et politiques (institutions, savoirs, pratiques savantes). Après une thèse de PhD réalisée à Cambridge sur le Moral Science Tripos de Cambridge, je me suis engagé dans une enquête aux longs cours sur l’histoire transnationale (mais surtout française et britannique) des sciences morales et politiques entre la fin du XVIIIe et la fin du XIXe siècle. Il s’agit d’une approche qui part du syntagme « sciences morales » pour montrer la diversité des formes et des projets savants qu’il recouvre.

Projet principal

Mon principal projet personnel actuel concerne l’histoire environnementale de l’économie politique classique (1776-1870) en France et en Grande-Bretagne. Il s’agit de revisiter l’histoire de la catégorie de "terre", vue comme facteur de production, à partir des questionnements de l’histoire environnementale. Dans ce cadre je m’intéresse pariculièrement à deux instruments de gouvernement de la terre, les cartes et les documents compables, en métropole mais aussi en Algérie et Nouvelle-Zélande. 

Publié le 11 juin 2009, mis a jour le lundi 18 décembre 2023

Pour des pdf de certaines de ces publications, ainsi que quelques compléments, voir https://univ-paris1.academia.edu/JulienGRVincent

Ouvrages et numéros de revue

« Les écologies du XIXe siècle », numéro thématique de la revue Romantisme, n°189, octobre 2020. 

Avec François Jarrige (dir.) La Modernité dure longtemps – Penser les discordances des temps avec Christophe Charle, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020.

Avec Laurent Brassart et Grégory Quenet (dir.) « Révolution et environnement », numéro thématique des Annales historiques de la Révolution française, n°399, janvier-mars 2020

Avec Vincent Bourdeau et Jean-Luc Chappey (dir.), Les encyclopédismes en France à l’ère des révolutions (1789-1850), Besançon, Presses universitaires de Franche-Comté, avril 2020, 358 p. (collection « Archives de l’imaginaire social »)

Avec Christophe Charle (dir.), La société civile : savoirs, enjeux et acteurs en France et en Grande-Bretagne, 1780-1914, Rennes, PUR, 2011, 318 p. (Collection Carnot).

Avec G. Vaughan, C. Berthezène, P. Purseigle, Le monde britannique 1815-1931, Paris, Belin, 2010, 271 p. (Belin Sup Histoire).

Avec C. Charle, J. Winter (eds.), Anglo-French Attitudes : Comparisons and Transfers between English and French Intellectuals since the 18th Century, Manchester, Manchester University Press, 2007, 321 p.

Avec V. Bourdeau, F. Jarrige, Les Luddites : Bris de machines, économie politique et histoire (1811-2005), Maisons-Alfort, Ère, 2006, 157 p.

Articles de revues avec comité de lecture

« Hobbes écosophe », Raisons politiques, n° 83, 2021/3, p. 105-120 

« Les écologies du XIXe siècle : un diorama (Spitzberg, 1841) », Romantisme, n°189, 2020/3, p. 5-18.

« La terre est un animal : religion naturelle, cycle de l’eau et circulation monétaire pendant la Révolution », Romantisme, n°189, 2020/3, p. 19-30 (avec Jean-Baptiste Fressoz) 

« Révolution et environnement : état des savoirs et enjeux historiographiques », Annales historiques de la Révolution française, n°399, 2020/1, p. 3-18 (avec Laurent Brassart et Grégory Quenet) 

« Le regard de la sentinelle : terre, topographie et économie politique après Thermidor », Annales historiques de la Révolution française, n°399, 2020/1, p. 69-96.

« L’institution et l’enthousiasme », Genèses. Sciences sociales et histoire, Genèses, n°116, 2019/3, p. 161-168 (à propos de Dominique Julia (dir.), Une Institution révolutionnaire et ses élèves, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2016).

"A Republican Ecology ? Citizenship, Nature and the French Revolution (1795-1799)", Past and Present, vol. 243, 2019-1, p. 109-140 (avec Jean-Luc Chappey)

« Étudier les infrastructures pour ouvrir les boîtes noires politiques : entretien avec Timothy Mitchell » (avec Pierre Charbonnier), Tracés, n°35, 2018

« Un Dogue de forte race  : Du Pont de Nemours, ou la Physiocratie réincarnée (1793-1807) », La Révolution française [en ligne], 14 | 2018 

« L’animal des Idéologues, par-delà nature et culture (1794-1804) », Annales historiques de la Révolution française, vol. 388, 2018/2, p. 31-58

« Ramazzini n’est pas le précurseur de la médecine du travail. Médecine, travail et politique avant l’hygiénisme », Genèses. Sciences sociales et histoire, n°89, 2012/4, p. 88-111.

« Le climat de l’histoire et l’histoire du climat : à propos des "quatre thèses" de Dipesh Chakrabarty », RdL la Revue des Livres, janvier 2012.

« Portrait de l’historien-ne en cyborg » (avec N.Delalande), Revue d’histoire moderne et contemporaine, 58-4 bis, 2011, p. 5-29.

« La réforme sociale à l’heure du thé : porcelaine anglaise, Empire britannique et santé des ouvrières dans le Staffordshire (1864-1914) », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2009, 56-2, p. 29-60.

« Industrialisation et libéralisme au XIXe siècle : l’encastrement britannique », Revue d’histoire du XIXe siècle, 2008, 37-2, p. 87-110.

« L’histoire sociale de la religion : la sécularisation en question », Revue française de civilisation britannique, été 2008, p. 115-130.

« Les sciences morales de la gloire à l’oubli ? Savoirs et politique en Europe au XIXe siècle », Revue pour l’histoire du CNRS, automne 2007, 18, p. 38-43.

« Le passé d’une désillusion : les luddites et la critique de la machine », Actuel Marx, avril 2006, p. 145-166 (avec Vincent Bourdeau et François Jarrige)

« The Sociologist and the Republic : Pierre Bourdieu and the Virtues of Social History », History Workshop Journal, Autumn 2004, 58, p. 129-148.

« Concepts et Contextes de l’histoire intellectuelle britannique : l’Ecole de Cambridge à l’épreuve », Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 2003, 50-2, p. 187-207.

Contributions à des ouvrages collectifs

« En attendant le cadastre : désir d’égalité, horizon d’attente et contribution foncière (1789-1820) » in Anne Conchon et Virginie Martin (dir.), Dynamiques économiques de la Révolution, Paris, Éditions IGPDE-Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2021, p. 77-95.

« Introduction » à La Modernité dure longtemps. Penser les discordances des temps avec Christophe Charle, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020, p. 5-18 (avec François Jarrige).

« "Maudit soit le talent qui n’a pas la vertu pour compagne" : l’abbé Grégoire face à la lâcheté des hommes de lettres (1789-1839) » dans La Modernité dure longtemps. Penser les discordances des temps avec Christophe Charle, Paris, Éditions de la Sorbonne, 2020, p. 19-41.

« Gouverner les hectares fantômes : La New Zealand Company, la colonisation systématique et le marché de la terre (1839-1853) » in Ève Chiapello, Antoine Missemer, Antonin Pottier (dir.), Faire l’économie de l’environnement, Paris, Presses des Mines, 2020, p. 79-100.

 « "Ce sentiment communal que nous avons perdu" : socialisme, propriété et colonisation de l’Algérie selon Prosper Enfantin (1839-1842) », in Fabien Locher(dir.), La nature en communs. Ressources, environnement et communautés (France et empire français, XVIIe-XXe siècle), Seyssel, Champ Vallon, coll. « L’environnement a une histoire », 2020, p. 253-273 (consultable sur https://univ-paris1.academia.edu/JulienGRVincent)

« “La Grande Famille Réunie” ? Le champ encyclopédique en France dans la première moitié du XIXe siècle » in V. Bourdeau, J.-L. Chappey et J. Vincent (dir.), Encyclopédisme et politique en France, de la Révolution à la naissance des disciplines, Besançon, Presses de l’Université de Franche-Comté, 2020, p. 49-74.

« La crise des discours préliminaires : L’encyclopédisme à l’épreuve des sciences morales et politiques (1803-1832) » in V. Bourdeau, J.-L. Chappey et J. Vincent (dir.), Encyclopédisme et politique en France, de la Révolution à la naissance des disciplines, Besançon, Presses de l’Université de Franche-Comté, 2020, p. 123-149.

 « Libéralismes » in Christophe Charle et alii (dir.), Dictionnaire historique de la civilisation européenne, Paris, Actes Sud, 2018, p. 1109-1114

« Économie politique » in Christophe Charle et alii (dir.), Dictionnaire historique de la civilisation européenne, Paris, Actes Sud, 2018, p. 1428-1436

« Société civile », in Christophe Charle et alii (dir.), Dictionnaire historique de la civilisation européenne, Paris, Actes Sud, 2018, p. 1506-1512

« Une chaire sans intitulé ? Les sciences morales et politiques au Collège de France (1795-1864) » in Wolf Feuerhahn (dir.), La politique des chaires au Collège de France, Paris, Belles Lettres/Collège de France, 2017, p. 351-381 (avec Jean-Luc Chappey)

« 1795 : La république des lettres enfantera des républiques » in P. Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 2017, p. 431-435

« "Commisération publique" et "véritable indigence" : les mémoires du concours de 1818-1819 à l’Académie de Lyon », Mémoires de l’Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, 4e série, vol. 16, 2016, p. 219-236

« Les sciences morales et politiques : un nouveau paradigme » in C. Charle, L. Jeanpierre (dir.), La Vie intellectuelle en France, 2 vols., Paris, La Découverte, vol. 1, 2016, p. 137-142

« Une histoire naturelle de la société civile ? La science morale et politique de Joseph-Marie de Gérando », in Jean-Luc Chappey, Carole Christen, Igor Moullier (dir.), Observer, normaliser, instruire : Joseph-Marie de Gérando, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, coll. « Carnot », 2014, p. 93-112

« La société civile entre politique et histoire : discours, pratiques, savoirs » in C. Charle et J. Vincent (éd.), La société civile : Savoirs, enjeux et acteurs en France et en Grande-Bretagne 1780-1914, Rennes, PUR, coll. Carnot, 2011, p. 9-35. Article traduit en japonais pour la revue Shisô [La pensée], par Naoki Odanaka

« Bernardino Ramazzini, historien des maladies humaines et médecin de la société civile ? La carrière franco-britannique du De morbis artificum diatriba (1777-1855) » in C. Charle et J. Vincent (éd.), La société civile : Savoirs, enjeux et acteurs en France et en Grande-Bretagne 1780-1914, Rennes, PUR, coll. Carnot, 2011, p. 169-202

« Cycle ou Catastrophe ? Perspectives critiques sur “l’invention de la Révolution Industrielle” en Grande-Bretagne, 1884-1914 » in J.-Ph. Genet (dir.), Les idées traversent-elles la Manche ?, Paris, Publications de la Sorbonne, 2007, p. 235-268.

‘New Directions in the History of Intellectuals in Britain and France’ in C. Charle, J. Vincent, J. Winter (eds), Anglo-French Attitudes : British and French Intellectuals since the Eighteenth Century, Manchester, Manchester University Press, 2007, p. 1-21.

‘The Commerce of Ideas : Protectionism vs. Free Trade in the International Market of Economic Ideas in Britain and France circa 1900’, in C. Charle, J. Vincent, J. Winter (eds), Anglo-French Attitudes : British and French Intellectuals since the Eighteenth Century, Manchester, Manchester University Press, 2007, p. 194-213.

« Réseau intellectuel et projet créateur : le marché des amis de John Neville Keynes » in V. Gazeau et F.-J. Ruggiu (dir.), Liens personnels, réseaux, solidarités, Paris, Presses de la Sorbonne, mars 2006, p. 293-325.

‘The moral expertise of the British consumer around 1900 : a debate between the Christian Social Union and the Webbs’ in A. Chatriot, M.-E. Chessel et M. Hilton (ed.), The Consumer Expert, Londres, Ashgate, 2006, p. 37-51.

« L’économie morale du consommateur britannique en 1900 » in A. Chatriot, M.-E. Chessel et M. Hilton (dir.), Au nom du consommateur, Paris, La Découverte, 2005, p. 385-411.

Traductions, entretiens

Traduction de K. Pomeranz, La force de l’empire, Alfortville, è®e, 2010 (en collaboration avec V. Bourdeau et F. Jarrige)

Traduction de G. Stedman Jones, La fin de la pauvreté ? Un débat historique, Alfortville, è®e, 2007 (en collaboration avec V. Bourdeau et F. Jarrige).

[Avec Vincent Bourdeau et Fabrice Flipo] : « La notion de besoins collectifs n’est pas éclairante ». Entretien avec Gareth Stedman Jones, in Mouvements, 2008/2, N°54.

[Avec Pierre Charbonnier] : « Étudier les infrastructures pour ouvrir les boîtes noires politiques. Entretien avec Timothy Mitchell », Tracés. Revue de Sciences humaines [Online], 35 | 2018. URL : http://journals.openedition.org/traces/8499 ; DOI : https://doi.org/10.4000/traces.8499

Publié le 16 juin 2009, mis a jour le vendredi 2 juin 2023

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube