↑

Accueil > Recherches > Accueils et délégations

Accueils et délégations

Délégation 2022-2023

  • Valeria PANSINI, maîtresse de conférences à l’université Rennes 2, est accueillie en délégation au CNRS, à l’IHMC, du 1er septembre 2022 au 31 août 2023.
    Ses recherches portent sur l’histoire des guerres de la Révolution et de l’Empire. Pendant l’année de délégation elle développera plus particulièrement le projet « Pour une histoire totale des événements de guerre : Gênes 1800, Portugal 1810 ».

Accueils 2022-2023

  • Delanie LINDEN est en accueil à l’IHMC, où elle collaborera avec Charlotte Guichard, du 1er octobre 2022 au 30 juin 2023,. Doctorante au Massachusetts Institute of Technology pour sa thèse sur « Other Colors : Chroma, Chemistry, & the Orient in Nineteenth-Century French Painting », dirigée par Kristel Smentek et Caroline A. Jones, elle recherche l’histoire des industries et commerces des colorants avant l’innovation des colorants anilines en France. De 1770 à 1858, les artistes et les chimistes des colorants ont expérimenté avec les matières venues d’Orient et ont crée de nouvelles recettes qui en étaient inspirées (avec les noms exotiques comme « Rouge d’Andrinople »). Dans ce contexte, les couleurs et les peintures de la Chine ont motivé les artistes français pour mener des expériences avec le clair-obscur, l’harmonie de la couleur, et les teintes plates.
  • Glynnis NAPIER STEVENSON est accueillie à l’IHMC du 7 septembre au 28 octobre 2022, où elle travaille avec Charlotte Guichard. Doctorante à l’University College London, travaillant sur « The bleus and the blancs : Political Division, Compromise, and the French Revolution at the Exposition universelle of 1889 » sous la direction de Richard Taws et Tamar Garb, elle explore les peintures à thème révolutionnaire exposées lors du centenaire de 1889 dans le contexte d’une élection politique tendue. Il y avait moins de deux douzaines de peintures représentant la Révolution de 1789 dans l’exposition décennale de 1889, qui était le toast du centenaire à la dernière décennie des temps forts du Salon. Près de la moitié d’entre elles représentaient l’insurrection contre-révolutionnaire en Vendée. Ses travaux visent à explorer ce que cette minimisation de la Révolution française signifie politiquement et sociétalement cent ans après la prise de la Bastille, en abordant les thèmes de la commémoration révolutionnaire, de la mémoire culturelle, de « l’altération » politique, du populisme contre le centrisme, et de l’utilisation et de l’abus politique de l’histoire.
  • Natasha SHOORY, doctorante à Durham University sous la direction de Tom Stammers et Thomas Wynn, est accueillie du 22 mai 2022 au 30 juin 2023 auprès de Charlotte Guichard. Sa thèse est intitulée « From the Footnotes to the Focus : Re-discovering and Re-contextualising Women’s Collections in Eighteenth-Century Paris » et ses recherches portent sur la consommation de l’art à travers les pratiques de collection et sur la manière dont celles-ci ont façonné la production artistique. Cette étude vise à élargir considérablement le champ actuel en présentant de nouvelles collectionneuses - elle en a jusqu’à présent découvert plus de soixante-dix - qui ont constitué des collections d’art dans le Paris du xviiie siècle. En examinant ces collections dans des contextes thématiques tels que la visibilité, le goût et le luxe, ses travaux visent à découvrir, par exemple, les raisons historiques de la marginalisation des collections et des contributions des femmes, si le « goût sexué » était un facteur majeur dans la sélection des objets, et comment les questions sur la légitimité du luxe ont fini par informer les hiérarchies de valeur promulguées par les institutions et la culture de l’imprimé.

Chercheurs invités et en accueil

Accueils 2021-2022

  • Sayaka OKI, professeure à l’université de Tokyo, a été invitée à l’IHMC par Jean-Luc Chappey et y sera accueillie du 1er au 20 mai 2022. Elle a récemment publié « Le Fanu’s Carmilla and Freud’s A Case of Hysteria (Dora) : Establishing Identity in Hysteria Discourse » (Journal of Humanities, Arts and Social Science, no 6, 2022). Elle a pr’ésenté ses travaux sur « Les tentatives de l’Académie royale des sciences de Paris pour obtenir un financement durable assurant l’idéal savant » à la séance du 13 mai 2022 du séminaire commun du laboratoire.
  • Nataša ŠTEFANEC, professeure d’histoire moderne à l’université de Zagreb, a été invitée à l’IHMC par Christine Lebeau et y sera accueillie du 25 septembre au 24 octobre. Son dernier ouvrage s’intitutle Država ili ne. Ustroj Vojne krajine 1578. godine i hrvatsko-slavonski staleži u regionalnoj obrani i politici (State or Not. Organization of the Military Border in 1578 and Croatian-Slavonian Estates in Regional Defense and Politics), Srednja Europa, Zagreb 2011. Elle est actuellement chargée de la préfiguration d’un nouveau musée à Zagreb consacré à la frontière militaire.
  • Ian COLLER, professeur d’histoire à l’université de Californie (Irvine), a été invité à l’IHMC par Vincent Denis et y sera accueilli du 26 septembre au 10 octobre 2021. Son dernier ouvrage, paru aux presses universitaires de Yale, s’intitule Muslims and Citizens : Islam, Politics and the French Revolution (2020).

Délégation 2019-2020

  • Déborah COHEN (GRHis, université de Rouen), a été accueillie en délégation en 2019 et 2020. Ses travaux portaient sur « Faire entendre la voix du peuple : dire vrai et dénonciation (de l’Ancien régime au Directoire) ».

Accueils 2018-2019

  • Nina KUSHNER, professeure d’histoire à l’université Clark, invitée par Vincent Denis, est accueillie à l’IHMC pendant le premier semestre 2019.
  • Timothy BROOK, de l’University of British Columbia, a été professeur invité au département d’histoire de l’ENS pour le mois d’avril 2019.
  • Kristel SMENTEK, Associate Professor au Massachusetts Institute of Technology (MIT), a été invitée en janvier 2019 à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine grâce au Labex TransferS et a donné une série de conférences sur le thème « Les objets de la rencontre : la Chine dans la France du xviiie siècle ».

Délégation 2017-2018

  • Jean-Numa DUCANGE (GRHis, université de Rouen), accueil en délégation (2017-2018). Étudier les sociaux-démocrates germanophones et la question des nationalités au moment où le socialisme devient une réalité de grande ampleur dans de nombreux pays, notamment en Allemagne et Autriche (années 1880-1910). 

Accueils 2015-2016

  • Nabil BOUMOULA, doctorant à l’Université de M’Sila (Algérie), est accueilli à l’IHMC à partir d’octobre 2015 pour une durée de 16 mois dans le cadre du Programme National Exceptionnel (PNE) de l’année universitaire 2015-2016. Thématique de recherche : Relations interne et externe de la kalaa des beni abbés au 16e siècle.
  • Yao DAZHI, professeur associé à l’Institute for the History of Natural Science, est chercheur invité par l’université Paris 1 Panthéon - Sorbonne dans le cadre d’un projet financé par la Chinese Academy of Sciences sur "Scientific and Technological Revolutions and French Modernization", de septembre 2015 à août 2016.
  • Ryosei TANIGUCHI, doctorante à l’Université de Kyoto  est en accueil à l’IHMC jusqu’au 31 mars 2016. Thématique de recherche : Histoire parlementaire sous la Troisième République.

Accueil 2014-2015

  • Marco BERETTA, professeur à l’Université de Bologne (Dipartimento di Filosofia e comunicazione), pour des recherches sur les archives parisiennes des inventaires des laboratoires de chimie d’Antoine Lavoisier et d’autres chimistes, pharmaciens et amateurs du 18e siècle. Accueil en février et mars 2015Page personnelle sur le site Academia.edu.

Accueils 2013-2014

  • Philipp MUELLER, boursier de la fondation Humboldt qui prépare une habilitation sur les économistes et la crise de 1929 en France. Accueil de juin à août 2013, puis de février à juillet 2014
  • Charlotta WOLFF, chercheuse de l’Académie de Finlande travaillant sur l’exportation des opéras français en Europe au xviiie siècle. Charlotta Wolff s’agrégera aux travaux de l’ANR Transnat qui portent en partie sur ces thématiques. Accueil d’octobre à décembre 2013
  • Helgio TRINDADE, professeur à l’Université de Porto Alegre, bénéficiaire d’une bourse CAPES/Cofecub, est accueilli pour l’année universitaire 2013-2014. Il travaille sur les échanges intellectuels en sciences sociales entre la France et le Brésil au XXe siècle.

Publié le 3 septembre 2013, mis a jour le lundi 31 octobre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook Twitter YouTube