↑

Accueil > Recherches

La recherche à l’IHMC

L’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC) s’est doté pour la période 2017-2022 d’un projet qui a reconfiguré pour une large partie les axes définis avant son rapprochement avec les historiennes et les historiens de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Cela a permis une meilleure réalisation des projets collectifs à et d’imaginer ceux à venir, de favoriser l’insertion des nouveaux membres du laboratoire. Les quatre axes thématiques choisis collectivement portaient ainsi les titres suivants : « Conflits et territoires », « Savoirs et patrimoines », « Villes et environnements », « Mobilités et échanges ». Ces axes ne constituaient pas des équipes mais ont pu, au contraire, encourager des collaborations thématiques entre les chercheuses et les chercheurs susceptibles, selon leurs travaux, de participer à plusieurs d’entre eux. Ces axes ont rempli leur office comme l’atteste le projet pour la période 2023-2028.

La spécificité de l’unité demeure autour de plusieurs orientations transversales qui forment l’épine dorsale du laboratoire. Il s’agit, tout d’abord, du lien entre les périodes moderne et contemporaine, dialogue qui permet de reconfigurer et questionner les découpages chronologiques et historiographiques traditionnels. La mise en perspective des problématiques sur la longue durée conduit en effet à discuter des permanences et des transformations, sans placer nécessairement les points de rupture le long des grandes césures de la périodisation historienne, qu’elles soient d’ordre politique, social ou économique.

Il s’est agi ensuite de continuer à développer les recherches qui privilégiaient les approches d’histoire sociale au sens large, autour de réflexions méthodologiques communes sur les usages de la cartographie, la prosopographie, la biographie, la quantification, les réseaux ou encore la constitution d’outils bibliographiques, autant de chantiers qui contribuent à la construction de savoirs historiens, épistémologiques et méthodologiques. L’approche transnationale reste également un pôle central des recherches menées au sein du laboratoire, dans ses différentes dimensions : coloniale, impériale, globale et comparative. À la croisée de plusieurs échelles, du local à l’international, les circulations, les échanges et les mobilités, l’environnement sont au cœur d’une grande partie des projets portés par le laboratoire. Au-delà de ces orientations historiographiques, l’intérêt pour l’étude des savoirs, dans une acception plurielle qui comprend les savoirs scientifiques, techniques, artistiques et culturels a constitué l’une des marques de fabrique du laboratoire. Les orientations scientifiques du laboratoire sont en cours d’évolution.

Outre ces grands marqueurs, que l’on a retrouvé dans tous les thèmes et propositions du projet, l’IHMC accorde de façon continue une importance fondamentale aux rapports entre enseignement et recherche, aux activités de diffusion de la recherche au sens large (expositions, vulgarisation…), et à la production d’outils à destination de la communauté historienne.

Chacun des quatre axes thématiques déclinés ici, est présenté et accompagné d’une liste des membres et une sélection des principaux projets collectifs, financés ou en demande de financement. Nombre de ces projets s’inscrivent dans les axes de recherche des LABEX Hastec et TransferS / Eur Translitterae dont l’IHMC est membre.

Cependant l’IHMC évolue afin d’intégrer l’arrivée de nouveaux membres, de soutenir les collaborations intra- et extra-laboratoire, les partenariats européens et internationaux et de répondre à l’augmentation du nombre de doctorants comme à aux demandes de ses tutelles ou de la société.

Publié le 2 juillet 2009, mis a jour le vendredi 25 novembre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook YouTube