Accueil > Recherches > Les axes de recherche > Archives Axes 2013-2017 > Axe 2. Réformes, révolutions et formes du religieux et du politique

Partager cette page :

5 - La république et ses modèles

Une inflexion majeure est donnée au sein de cet axe par le moment révolutionnaire au sens large de la seconde moitié du XVIIIe siècle et jusque dans les années 1870. Les notions de révoltes et de construction de l’Etat se tissent de façon complexe dans la refondation de la problématique de la République (comme traduction légale et institutionnelle de la légitimité à se révolter lorsque l’Etat abuse de son pouvoir) paradoxe politique dont notre contemporanéité continue d’être secouée...heureusement !

Au fond, la république mêle les deux thématiques de façon tenue et tendue. Depuis l’expérience des Provinces-Unies à la fin du XVIe siècle, jusqu’aux mouvements de fraternités républicaines du XIXe siècle, la question de la République comme pari de construction d’une souveraineté du peuple mise en constitution et organisant la polis ne cesse de se poser et se reconfigurer selon des modalités différentes. Il s’agit de poursuivre le travail effectué dans le quadriennal précédent et de l’enrichir autour d’un travail sur le temps long des modèles républicains, de leur circulation, de leur réception, de leur traduction et de leur incarnation (P. SERNA, J.-L. CHAPPEY).

Publié le 26 juillet 2013

Version imprimable de cet article Version imprimable