Actualités

Guillaume Calafat, "Moslemische Prozessparteien in Westeuropa (1500-1800)", dans David von Mayenburg, Anna Seelentag, Wim Decock, Peter Collin (dir.), Geschichte der Konfliktregulierung. Ein Handbuch – Band 3, Berlin, Springer, 2021, p. 171-177. ⟨halshs-03384009⟩
 
Guillaume Calafat, "Un “étranger très pauvre”. Cas difficile, précarité et compétences des tribunaux dans une société d’Ancien Régime", dans Claudia Moatti et Emmanuelle Chevreau (dir.), L’expérience de la mobilité de l’Antiquité à nos jours, entre précarité et confiance, Bordeaux, Ausonius, 2021, p.123-140. ⟨halshs-03383902⟩
 
Guillaume Calafat, "The Mediterranean as a Society of Prisoners", Historical Journal, 2021 ⟨10.1017/S0018246X21000376⟩. ⟨halshs-03351393⟩
 
Guillaume Calafat, "For a “Livorno-on-Thames” : the Tuscan model in the writings of Henry Robinson (1604-1673 ?)", Seventeenth Century, 2021 ⟨10.1080/0268117X.2021.1975558⟩.

Couverture de l'ouvrageSimona Cerutti, Justice sommaire – Pratiques et idéaux de justice dans une société d’Ancien Régime, traduit de l’italien et présenté par Guillaume Calafat, Paris, Éditions de l’EHESS, avril 2021, 238 p. (collection « EHESS-Translations »).

« Jurisdictional Pluralism in a Litigious Sea (1590-1630) : Hard Cases, Multi-Sited Trials and Legal Enforcement Between North Africa and Italy », Past & Present, supplement 14 (2019), p. 142-178 [https://academic.oup.com/past/article/242/Supplement_14/142/5637697].

 

Couverture de l'ouvrage « L’Exploration du monde – Une autre histoire des Grandes Découvertes »

Sous la direction de Romain Bertrand et en coordination avec Hélène Blais et Isabelle Heullant-Donat (coord.), L’Exploration du monde – Une autre histoire des Grandes Découvertes, Paris, Le Seuil, octobre 2019, 528 p. (collection « L’Univers historique »)

Couverture du numéro 2018/1 de la revue « Annales. Histoire, Sciences Sociales »

Romain Bertrand et Guillaume Calafat (dir.), Micro-analyse et histoire globale – Travail et société, Annales. Histoire, Sciences Sociales 2018/1 (73e année), Paris, Éditions de l’EHESS, juillet 2019, 304 pages

Couverture de « Une mer jalousée »

Guillaume Calafat, Paris, avril 2019Une mer jalousée – Contribution à l’histoire de la souveraineté (Méditerranée, xviie siècle), Le Seuil, 456 pages (collection « Univers historique »).

Couverture de l'ouvrage « De l’utilité commerciale des consuls. - L’institution consulaire et les marchands dans le monde méditerranéen (XVIIe-XXe siècle) »

Arnaud Bartolomei, Guillaume Calafat, Mathieu Grenet et Jörg Ulbert (dir.), Rome-Madrid, École française de Rome et Casa de Vélasquez, avril 2017, De l’utilité commerciale des consuls. - L’institution consulaire et les marchands dans le monde méditerranéen (xviie-xxe siècle) (collection de l’École française de Rome).

3-4 Novembre 2016 : "Le naufrage des "Turcs" en mer de Sicile" (Berlin, Centre Marc Bloch). Pour plus d’informations : https://cmb.hu-berlin.de/en/calendar/event/lampedusa-un-lieu-de-memoire-en-mediterranee/

« Livorno e la Camera di commercio di Marsiglia nel XVII secolo : consoli francesi, agenti e riscossione del cottimo », dans Andrea Addobbati e Marcella Aglietti (éd.), La città delle nazioni. Livorno e i limiti del cosmopolitismo (1566-1834), Pise, Pisa University Press, 2016, p. 237-276 [version italienne augmentée de « Livourne et la Chambre de commerce de Marseille » (voir infra)].

[écrit avec Wolfgang Kaiser] « Le laboratoire méditerranéen. Course et piraterie aux xvie et xviie siècles », dans Gilbert Buti et Philippe Hrodej (éd.), Histoire des pirates et des corsaires. De l’Antiquité à nos jours, Paris, CNRS Éditions, 2016, p. 225-247.

[écrit avec Roberto Zaugg] « Protektionsverhältnisse in pluralistischen Gesellschaften. Konsulate und Nationen in italienischen Hafenstädten des Ancien Régime », dans Tilman Haug, Nadir Weber et Christian Windler (éd.), Protegierte und Protektoren. Asymmetrische politische Beziehungen zwischen Partnerschaft und Dominanz (16. bis frühes 20 Jahrhundert, Cologne – Weimar – Vienne, Böhlau, 2016, p. 365-383.

« Livourne et la Chambre de commerce de Marseille au xviie siècle : consuls français, agents et perception du droit de cottimo », dans Xavier Daumalin, Daniel Faget et Olivier Raveux (éd.), La mer en partage. Sociétés littorales et économies maritimes, xvie-xxe siècle. Études offertes à Gilbert Buti, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2016, p. 209-226.

Francesca Trivelatto, Corail contre Diamants. De la Méditerranée à l’océan Indien au XVIIIe siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2016, 564 p. (« L’Univers Historique »). [Trad. par Guillaume Calafat, Préface de Romain Bertrand]

 

19 mars 2016, 15h-17h : « Esclavage et captivité en Méditerranée à l’époque moderne », intervention dans le cadre du module histoire de l’Université populaire du CM98 Traites, esclavages, révolutions, émancipations (Université Paris 1 Panhtéon-Sorbonne, amphithéâtre Richelieu).

[avec Éric Monnet], « À la recherche de l’open access. Revues et nouveaux formats numériques », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 62-4 bis (2015), p. 33-42.

[avec Éric Monnet], « Le retour de l’histoire économique ? », La Vie des idées , 5 janvier 2016 [En ligne : http://www.laviedesidees.fr/Le-retour-de-l-histoire-economique.html].

Accueil > Le Laboratoire > Les membres > Membres statutaires > CALAFAT Guillaume

Corail contre Diamants. De la Méditerranée à l’océan Indien au XVIIIe siècle.

Francesca TRIVELLATO, Corail contre Diamants. De la Méditerranée à l’océan Indien au XVIIIe siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2016, 564 p. (« L’Univers Historique »). [Trad. par Guillaume CALAFAT, Préface de Romain BERTRAND]

Il s’agit de la traduction française d’un ouvrage remarqué : The Familiarity of Strangers : The Sephardic Diaspora, Livorno, and Cross-Cultural Trade in the Early Modern Period, New Haven, Yale University Press, 2009.

Présentation de l’éditeur :
Entre le milieu du XVIIe siècle et le milieu du XVIIIe siècle, un vaste réseau d’échanges relie le port toscan de Livourne, l’un des principaux centres de redistribution du corail méditerranéen, à Goa d’où sont exportés des diamants bruts provenant du monde indien. Ce commerce interculturel à grande distance est animé par la communauté des marchands juifs actifs à Londres, Amsterdam, mais aussi et surtout à Livourne, capitale méconnue de la diaspora sépharade. Il repose sur des relations de marché où la sécurité des échanges n’est pas nécessairement garantie par des institutions étatiques, mais par un ensemble de règles et d’accords informels assurant une confiance réciproque. Or comment et sur quoi des Juifs sépharades de Livourne, des Hindous de Goa membres de la caste des Saraswat, des Italiens catholiques de Lisbonne peuvent-ils s’entendre ? Telle est la question qui anime l’intrigue du livre de Francesca Trivellato, à travers l’étude des réseaux de la société commerciale Ergas & Silvera. Cette historienne de grand renom travaille à réconcilier microstoria d’inspiration italienne et histoire globale. Ou, plus précisément, à mener une " histoire globale à échelle réduite ". Celle-ci plonge le lecteur dans la familiarité d’un groupe humain scruté de si près que sont restituées la saveur et la densité d’une expérience humaine singulière, tout en ménageant, par la description de la complexité des contextes sociaux mais aussi par le recours permanent à l’histoire comparée avec d’autres diasporas et réseaux marchands, un continuel effet d’étrangeté. S’il vaut évidemment pour l’audace de sa proposition méthodologique, le livre peut également se lire à différents niveaux - depuis le détail d’une saga familiale jusqu’aux horizons élargis du grand commerce mondial. 

Francesca Trivellato est professeur d’histoire économique et sociale de la Méditerranée moderne à l’université de Yale. Corail contre diamants a été couronné à sa publication aux Etats-Unis par le Prix 2010 Leo Gershoy de l’American Historical Association et le Jordan Schnitzer Book Award de l’Association of Jewish Studies.

Traduit par : Guillaume Calafat, maître de conférences à l’université Paris 1-Panthéon-Sorbonne. Ses recherches portent sur la régulation du commerce et de la navigation en Méditerranée à l’époque moderne.

Préface de : Romain Bertrand, directeur de recherche au Centre d’études et de recherches internationales (CERI), est notamment l’auteur, au Seuil, de L’Histoire à parts égales (2011, " Points Histoire ", 2014 ; Grand Prix des Rendez-vous de l’histoire de Blois 2012) et de Le Long Remords de la Conquête (2015).

Publié le 19 avril 2016

Actualités

Guillaume Calafat, "Moslemische Prozessparteien in Westeuropa (1500-1800)", dans David von Mayenburg, Anna Seelentag, Wim Decock, Peter Collin (dir.), Geschichte der Konfliktregulierung. Ein Handbuch – Band 3, Berlin, Springer, 2021, p. 171-177. ⟨halshs-03384009⟩
 
Guillaume Calafat, "Un “étranger très pauvre”. Cas difficile, précarité et compétences des tribunaux dans une société d’Ancien Régime", dans Claudia Moatti et Emmanuelle Chevreau (dir.), L’expérience de la mobilité de l’Antiquité à nos jours, entre précarité et confiance, Bordeaux, Ausonius, 2021, p.123-140. ⟨halshs-03383902⟩
 
Guillaume Calafat, "The Mediterranean as a Society of Prisoners", Historical Journal, 2021 ⟨10.1017/S0018246X21000376⟩. ⟨halshs-03351393⟩
 
Guillaume Calafat, "For a “Livorno-on-Thames” : the Tuscan model in the writings of Henry Robinson (1604-1673 ?)", Seventeenth Century, 2021 ⟨10.1080/0268117X.2021.1975558⟩.

Couverture de l'ouvrageSimona Cerutti, Justice sommaire – Pratiques et idéaux de justice dans une société d’Ancien Régime, traduit de l’italien et présenté par Guillaume Calafat, Paris, Éditions de l’EHESS, avril 2021, 238 p. (collection « EHESS-Translations »).

« Jurisdictional Pluralism in a Litigious Sea (1590-1630) : Hard Cases, Multi-Sited Trials and Legal Enforcement Between North Africa and Italy », Past & Present, supplement 14 (2019), p. 142-178 [https://academic.oup.com/past/article/242/Supplement_14/142/5637697].

 

Couverture de l'ouvrage « L’Exploration du monde – Une autre histoire des Grandes Découvertes »

Sous la direction de Romain Bertrand et en coordination avec Hélène Blais et Isabelle Heullant-Donat (coord.), L’Exploration du monde – Une autre histoire des Grandes Découvertes, Paris, Le Seuil, octobre 2019, 528 p. (collection « L’Univers historique »)

Couverture du numéro 2018/1 de la revue « Annales. Histoire, Sciences Sociales »

Romain Bertrand et Guillaume Calafat (dir.), Micro-analyse et histoire globale – Travail et société, Annales. Histoire, Sciences Sociales 2018/1 (73e année), Paris, Éditions de l’EHESS, juillet 2019, 304 pages

Couverture de « Une mer jalousée »

Guillaume Calafat, Paris, avril 2019Une mer jalousée – Contribution à l’histoire de la souveraineté (Méditerranée, xviie siècle), Le Seuil, 456 pages (collection « Univers historique »).

Couverture de l'ouvrage « De l’utilité commerciale des consuls. - L’institution consulaire et les marchands dans le monde méditerranéen (XVIIe-XXe siècle) »

Arnaud Bartolomei, Guillaume Calafat, Mathieu Grenet et Jörg Ulbert (dir.), Rome-Madrid, École française de Rome et Casa de Vélasquez, avril 2017, De l’utilité commerciale des consuls. - L’institution consulaire et les marchands dans le monde méditerranéen (xviie-xxe siècle) (collection de l’École française de Rome).

3-4 Novembre 2016 : "Le naufrage des "Turcs" en mer de Sicile" (Berlin, Centre Marc Bloch). Pour plus d’informations : https://cmb.hu-berlin.de/en/calendar/event/lampedusa-un-lieu-de-memoire-en-mediterranee/

« Livorno e la Camera di commercio di Marsiglia nel XVII secolo : consoli francesi, agenti e riscossione del cottimo », dans Andrea Addobbati e Marcella Aglietti (éd.), La città delle nazioni. Livorno e i limiti del cosmopolitismo (1566-1834), Pise, Pisa University Press, 2016, p. 237-276 [version italienne augmentée de « Livourne et la Chambre de commerce de Marseille » (voir infra)].

[écrit avec Wolfgang Kaiser] « Le laboratoire méditerranéen. Course et piraterie aux xvie et xviie siècles », dans Gilbert Buti et Philippe Hrodej (éd.), Histoire des pirates et des corsaires. De l’Antiquité à nos jours, Paris, CNRS Éditions, 2016, p. 225-247.

[écrit avec Roberto Zaugg] « Protektionsverhältnisse in pluralistischen Gesellschaften. Konsulate und Nationen in italienischen Hafenstädten des Ancien Régime », dans Tilman Haug, Nadir Weber et Christian Windler (éd.), Protegierte und Protektoren. Asymmetrische politische Beziehungen zwischen Partnerschaft und Dominanz (16. bis frühes 20 Jahrhundert, Cologne – Weimar – Vienne, Böhlau, 2016, p. 365-383.

« Livourne et la Chambre de commerce de Marseille au xviie siècle : consuls français, agents et perception du droit de cottimo », dans Xavier Daumalin, Daniel Faget et Olivier Raveux (éd.), La mer en partage. Sociétés littorales et économies maritimes, xvie-xxe siècle. Études offertes à Gilbert Buti, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2016, p. 209-226.

Francesca Trivelatto, Corail contre Diamants. De la Méditerranée à l’océan Indien au XVIIIe siècle, Paris, Éditions du Seuil, 2016, 564 p. (« L’Univers Historique »). [Trad. par Guillaume Calafat, Préface de Romain Bertrand]

 

19 mars 2016, 15h-17h : « Esclavage et captivité en Méditerranée à l’époque moderne », intervention dans le cadre du module histoire de l’Université populaire du CM98 Traites, esclavages, révolutions, émancipations (Université Paris 1 Panhtéon-Sorbonne, amphithéâtre Richelieu).

[avec Éric Monnet], « À la recherche de l’open access. Revues et nouveaux formats numériques », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 62-4 bis (2015), p. 33-42.

[avec Éric Monnet], « Le retour de l’histoire économique ? », La Vie des idées , 5 janvier 2016 [En ligne : http://www.laviedesidees.fr/Le-retour-de-l-histoire-economique.html].

Version imprimable de cet article Version imprimable