↑

Accueil > Le Laboratoire > Annuaire des membres > Membres statutaires > MARTIN Virginie

Virginie Martin

Maîtresse de conférences en histoire moderne

Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Portrait du membre

École d’histoire de la Sorbonne – UFR09 (IHMC)
Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
17 rue de la Sorbonne, 75231 Paris Cedex 05

Titres et fonctions

Maîtresse de conférences en histoire moderne à l’université de Paris 1 (depuis 2012).

Thèmes de recherche

Les recherches de Virginie Martin s’inscrivent dans les axes 1 et 4 de l’IHMC.

  • Histoire politique et instituttionnelle de la Révolution
  •  Histoire diplomatique (1750’-1820’)
  • Histoire des guerres révolutionnaires et naapoléoniennes
  • Histoire des mobilités en Europe (xviiie / début xixe siècle)

Parcours académique

  • Docteure en Histoire (2011) : « La diplomatie en Révolution. Structures, agents, pratiques et renseignements diplomatiques. L’exemple des diplomates français en Italie », sous la dir. de Jean-Clément Martin
  • Agrégée d’Histoire (2005)
  • Ancienne élève de l’ENS-LSH de Lyon, section Histoire (2001-2006)

Distinctions

  • Lauréate du prix Richelieu de la Chancellerie des Universités de Paris (2012)

Responsabilités scientifiques et administratives

  • Chargée de l’organisation du séminaire commun de l’IHMC avec Michela Passini et Stéphane Van Damme (depuis 2020)
  • Membre titulaire (représentante rang B) du Conseil de laboratoire de l’IHMC (depuis 2018)
  • Membre du Comité de rédaction et de lecture de la revue La Révolution française [revue en ligne]
  • Membre du Conseil d’administration de la Société des Études Robespierristes (SER) depuis 2017. Secrétaire adjointe (mandat 2017-2010) puis Secrétaire générale (mandat 2020-2023)

Participation à des groupes de recherches

Publié le 9 mai 2014, mis a jour le samedi 19 novembre 2022

↑

Directions d’ouvrages

2021 - [avec Hervé Leuwers, Denis Salas], Juger la « terreur, Paris, La Documentation française, octobre 2021, 276 pages.

2021 - [avec Anne Conchon, Serge Aberdam], Les dynamiques économiques de la Révolution française, Paris, Institut de la gestion publique et du développement économique, septembre 2021, 474 pages, actes du colloque organisé au CNAM les 7-8 juin 2018 [CHEFF].

2018 - [avec Alexandre Guermazi, Jeanne-Laure Le Quang], Exécuter la loi (1789-1804), Paris, Éditions de la Sorbonne, 2018.

↑

Directions de numéros de revues

2020 - [avec Maria-Pia Donato et Bernard Gainot], numéro « Rome, entre révolutions et restaurations (1780-1820) », AHRF, n°401, 2020/3.

2020 - [avec Céline Parcé et Cécile Robin], numéro « Gouverner par la loi. Les comités et commissions des assemblées révolutionnaires : pouvoir législatif et fonctions exécutives », La Révolution française, 2020/17 [en ligne]. DOI : https://doi.org/10.4000/lrf.3147

↑

Articles et chapitres d’ouvrage

2022 - « Ordre diplomatique et désordres révolutionnaires (1780’-1800’) : de l’éclipse de l’arbitre monarchique aux velléités d’arbitrage de la Grande Nation », dans Anne-Sophie Nardelli et Albane Pialoux (dir.), L’arbitre de l’Europe ? Penser, fixer, contester les hiérarchies politiques en Europe du XVIe au XXe siècle, Chambéry, Presses universitaires Savoie Mont Blanc, p. 77-92.

2022 - « L’introuvable « droit d’asile » : l’article 120 de la Constitution de 1793 », dans Catherine Brice, Gilles Bertrand, Mario Infelise (dir.), Exil, asile : du droit aux pratiques, xvie-xixsiècle, Rome, EFR, 2022.

2021 - « Sans transition ? L’an III ou la justice restaurative comme exigence », conclusions au numéro co-dirigé avec Hervé Leuwers et Denis Salas, « Juger la Terreur (1794-1795). Justice transitionnelle et République de l’an III » Histoire de la justice, no 32, 2021, p. 219-229.

2021 - « De la commission des Seize à la commission des Dix-Sept : une épuration administration manquée ? », dans « Juger la Terreur (1794-1795). Justice transitionnelle et République de l’an III », Histoire de la justice, no 32, 2021, p. 179-192.

2021 - [avec Anne Conchon], « Entre politiques publiques et pratiques économiques : les dynamiques de la Révolution française », dans Serge Aberdam, Anne Conchon, Virginie Martin (dir.), Les dynamiques économiques de la Révolution française, p. 427-452.

2021 - « Ressusciter le commerce extérieur : le négoce et la réglementation douanière (1796-1797) », dans Serge Aberdam, Anne Conchon, Virginie Martin (dir.), Les dynamiques économiques de la Révolution française, p. 295-320.

2020 - « Du noble ambassadeur au fonctionnaire public. L’invention du « diplomate » sous la Révolution française », dans Indravati Félicité (dir.), L’identité du diplomate (Moyen Age-xixe siècle). Métier ou noble loisir, Paris, Classiques Garnier, 2020, p. 121-134.

2019 - « La Révolution française », dans Yann Potin et Jean-François Sirinelli (dir.), Générations historiennes (xixe-xxie siècles), Paris, CNRS éditions, 2019, p. 611-630.

2019 - « La République de Bergame, « un avorton sans vie » ? La réécriture française d’une révolution en trompe l’œil », dans Daniele Edigati, Simona Mori et Roberto Pertici (dir.), La Repubblica bergamasca del 1797. Nuove prospettive di ricerca, p. 137-159.

2019 - « Prédire et prévenir la fin d’un monde. Le cardinal de Bernis face à la Révolution », dans Gilles Montègre (dir.), Le cardinal de Bernis. Le pouvoir de l’amitié, Paris, Tallandier, 2019, p. 601-648.

2018 - « Valmy : ‘une nouvelle époque de l’histoire du monde’ », dans Nicolas Delalande, Florian Mazel, Yann Potin, Pierre Singaravélou (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 2018, p. 535-541.

2018 - « De l’art de négocier à la science diplomatique. Essor et institutionnalisation de l’expertise sous la Révolution française », dans Fabrice Jesné, Éric Schnakenbourg et Stanislas Jeannesson (dir.), Experts et expertises en diplomatie. La mobilisation des compétences dans les relations internationales du congrès de Westphalie à la naissance de l’ONU, Paris, PUR, 2018, p. 21-34.

2017 - « Introduction. Ce que l’Exécutif fait de la loi et à la loi », dans Alexandre Guermazi, Jeanne-Laure Le Quang, Virginie Martin (dir.), Exécuter la loi (1789-1804), Paris, Éditions de la Sorbonne, 2017, p. 15-40.

2017 - « Marchands rebelles et commissionnaires infidèles : la guerre des subsistances en Méditerranée (1793) », dans Anne de Mathan, Pierrick Pourchasse et Philippe Jarnoux, La mer, la guerre et les affaires : enjeux et réalités maritimes de la Révolution française, Rennes, PUR, 2017, p. 145-160.

2016 - « La diplomatie sous la Révolution ou l’histoire d’une réécriture (xixe-xxie siècles) », notice de L’Encyclopédie pour une histoire nouvelle de l’Europe – Labex EHNE [en ligne]. Permalien : https://ehne.fr/fr/node/12258

2015 - « Le Comité diplomatique ou l’échec du contrôle parlementaire sur la politique extérieure (1790-1793) », dans Maria Castella i Pujols Betlem (dir.), Poders a l’ombra : les commisions de les institucions parlamentàries i representatives (segles XV-XX),Testimonis parlamentaris, n°36, Barcelona, 2015, p. 240-256.

2014 - « Éduquer, civiliser, dominer ? Le rôle de Gérando dans l’annexion de la Toscane et des Etats pontificaux (1808-1810) », dans Jean-Luc Chappey, Carole Christen et Igor Moullier (dir.), Joseph-Marie de Gérando. Connaître et réformer la société, Rennes, PUR, 2014, p. 129-142.

2013 - « In Search of the ‘Glorious Peace’ : Republican Diplomats at War, 1792-1799 », dans Antonino De Francesco, Judith Miller et Pierre Serna (dir.), Republics at War, 1776-1840. Revolutions, Conflicts, and Geopolitics in Europe and the Atlantic World, London, Palgrave Macmillan, 2013, p. 46-64.

2013 - « Diplomatie et République : gageure ou impasse ? », dans Michel Biard, Philippe Bourdin, Hervé Leuwers, Pierre Serna (dir.), 1792. Entrer en République, Paris, Armand Colin, 2013, p. 283-296.

2010 - « Rome assassine la République (13 janvier 1793) : le diplomate Hugou de Bassville est-il le premier martyr républicain ? », dansMarc Belissa et Monique Cottret (éd.), Le Martyr(e), Moyen-Age, Temps Modernes, Paris, éd. Kimé, 2010, p. 123-164.

2009 - « Du modèle à la pratique ou des pratiques aux modèles : la diplomatie républicaine du Directoire », dans Pierre Serna (dir.), Républiques-sœurs. Le Directoire et la Révolution atlantique, Rennes, PUR, 2009, p. 87-100

↑

Articles dans des revues à comité de lecture

2021 - « Vivre la Révolution en secrétaire, dans l’ombre de Marc-Antoine Jullien de Paris : le cas Saint-Cyr Nugues », AHRF, n°405, 2021/3, p. 153-179.

2020 - [avec Maria-Pia Donato et Bernard Gainot] Introduction au numéro « Rome, entre révolutions et restaurations (1780-1820) », AHRF, 2020/3, n°401, p. 5-19.

2020 - [avec Bernard Gainot] « L’honneur et la solde. L’insurrection des « capitaines » à Rome (février-mars 1798) », AHRF, n°401, 2020/3, p. 21-58.

2020 - « Pour une histoire du gouvernement d’Assemblée. Les comités à la charnière du Législatif et de l’Exécutif », La Révolution française, 2020/17, numéro dirigé par Virginie Martin, Céline Parcé, Cécile Robin, Gouverner par la loi. Les comités et commissions des assemblées révolutionnaires : pouvoir législatif et fonctions exécutives [en ligne]. DOI : https://doi.org/10.4000/lrf.3829

2017  :« En guise de conclusions. Transmettre ou fabriquer l’information », conclusions à la demi-journée d’études de l’Ecole doctorale de l’université de Paris 1 (28 novembre 2015), « La transmission des informations : acteurs, vecteurs, significations », Hypothèses 2016, 2017, n°20, p. 157-174.

2017 - « La statistique administrative au service de la diplomatie commerciale : l’enquête inédite du ministère des Relations extérieures du 5 décembre 1796 », AHRF, n°389, 2017/3, p. 119-137.

2017 - [avec Jean-Luc Chappey], « A la recherche d’une « politique de traduction » : traducteurs et traductions dans le projet républicain du Directoire (1795-1799) », La Révolution française, 2017/12, numéro dirigé par Patrice Bret et Jean-Luc Chappey, Pratiques et enjeux scientifiques, intellectuels et politiques de la traduction (vers 1660-vers 1840) [en ligne]. DOI :
https://doi.org/10.4000/lrf.1732

2016 - « Devenir diplomate en Révolution : naissance de la ‘carrière diplomatique’ ? », RHMC, 2016/3, n°63, p. 110-135.

2015 - « La citoyenneté revisitée : bilans et perspectives historiographiques », La Révolution française, 2015/9, numéro dirigé par le collectif de l’IHRF, Citoyenneté, République, démocratie dans la France de la Révolution [en ligne]. DOI : https://doi.org/10.4000/lrf.1370

2014 - « Les relations extérieures, ‘domaine réservé’ du pouvoir exécutif ? », Journal of Constitutional History / Giornale di Storia Costituzionale, n° 28, 2/2014, p. 77-92.

2012 - « Le Comité diplomatique ou l’homicide par décret de la diplomatie (1790-1793) ? », La Révolution française, 2012/3, numéro dirigé par Guillaume Mazeau et Maria Castellà Pujols, Les comités des Assemblées révolutionnaires : des laboratoires de la loi [en ligne]. DOI : https://doi.org/10.4000/lrf.762

2012 - « Les enjeux diplomatiques dans le Magasin encyclopédique  : du rejet des systèmes politiques à la redéfinition des rapports entre les nations (1795-1799) », La Révolution française, 2012/2, numéro dirigé par Jean-Luc Chappey, L’encyclopédisme dans la presse savante [en ligne]. DOI : https://doi.org/10.4000/lrf.610

2009 - « La Révolution française ou ‘‘l’ère du soupçon’’ : diplomatie et dénonciation », Hypothèses 2008, 2009, p. 131-140.

↑

Comptes rendus

2020 Le Journal de Gouverneur Morris pendant la Révolution française, t. 1 (1789), texte traduit et annoté par Gérard Hugues, Genève, Droz, 2019, 458 p. [E-Rea, Revue électronique d’études sur le monde anglophone, 17/3, 2020].

2019 - The culture of French Revolutionary Diplomacy. In the face of Europe, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2018, 300 p. [Francia-Recensio, revue du Deutsches Historisches Institut Paris, 2019/2]

2019 - Éric Schnakenbourg (dir.), Neutres et neutralité dans l’espace atlantique durant le long xviiie siècle (1700-1820) : une approche globale, Paris, Les Perséides, 2015, 491 p. [AHRF, n°397, 2019/3, p. 229-232].

2018 - Pascal Firges, French Revolutionaries in the Ottoman Empire. Diplomacy, Political Culture and the Limiting of Universal Revolution (1792-1798), Oxford/New York, Oxford University Press, 2017, 278 p. [Annales HSS, 73/1, janvier-mars 2018, p. 260-263].

2017 - Tabetha Leigh Ewing, Rumor, diplomacy and war in Enlightenment Paris, Oxford, Voltaire Foundation, 2014, 311 p. [RHMC, n°64/4, 2017, p. 184-186].

2016 - Gaïd Andro, Une génération au service de l’État. Les procureurs généraux syndics de la Révolution française (1780-1830), Paris, SER, 2015, 499 p. [Revue d’histoire du xixe siècle, n° 53, 2016/2, p. 204-206].

2014 - Stéphane Jettot, Représenter le Roi ou la Nation ? Les parlementaires dans la diplomatie anglaise (1660-1702), Paris, PUPS, 2012, 598 p. [Annales HSS, n°69-1, janvier-mars 2014, p. 230-232]

Publié le 28 mai 2015, mis a jour le lundi 5 décembre 2022

Organisation de colloques et de journées d’études

20-21 juin 2022. [avec Hervé Leuwers]. Colloque international (château de Versailles) : Quelle souveraineté pour la nation (1789-1790) ?, en partenariat avec la SER et le château de Versailles.

17-18 octobre 2019. [avec Hervé Leuwers et Denis Salas]. Colloque international (palais de la Cité) : Justice transitionnelle et Révolution française. L’an III (1794-1795), en partenariat avec la SER et l’association française pour l’histoire de la Justice.

13 juin 2019. [avec Céline Parcé et Cécile Robin]. Journée d’études (Archives nationales) : Gouverner par la loi. Les comités et commissions des Assemblées révolutionnaires, du législatif à l’exécutif, en partenariat avec les Archives nationales et l’IHMC (Paris 1).

12-14 décembre 2018. [avec Naïma Ghermani et Niels May]. Colloque international (Institut Historique Allemand) : Une diplomatie des mobilités. La gestion et le contrôle des étrangers par les agents diplomatiques (XVIe-XIXe siècle), en partenariat avec l’IHA, l’EFR, l’IHMC (Paris 1), le LUHCIE (Grenoble Alpes) et le CRHEC (Paris-Est Créteil).

7-8 juin 2018. [avec Serge Aberdam et Anne Conchon]. Colloque international (CNAM) : Les dynamiques économiques de la Révolution française, en partenariat avec le CNAM, la SER, l’IDHE.S (Paris 1), l’IHMC (Paris 1), l’IGPDE (Institut de gestion publique et de développement économique), le CHEFF (Comité pour l’histoire économique et financière de la France).

5-26 juin 2015. Colloque (château de Lunéville) : Lunéville : laboratoire de la paix. Sortir des guerres révolutionnaires (9 février 1801), en partenariat avec l’IHMC et l’Institut d’histoire culturelle européenne (dirigé par Didier Francfort).

4 décembre 2014 / 5 décembre 2015. [avec Alexandre Guermazi et Jeanne-Laure Le Quang]. Journées d’études Appliquer la loi : acteurs, modalités et limites de l’exécution de la loi (1789-1815) (Paris 1) et Le pouvoir exécutif et la loi : réceptions, réinterprétations, réécritures (1789-1815) (Lille).

Membres du comité scientifique des colloques suivants

2022  : Langues et diplomaties (7-9 décembre 2022, Mulhouse), organisé par Guido Braun, Camille Desenclos et Renaud Meltz.

2022 : Familles en (contre-)révolution, (contre-)révolution en famille. Mobilisations, conflits et transmissions politiques (1789 et au-delà), en partenariat avec les Archives départementales de la Drôme, le centre Norbert Elias (Avignon) et le LAHRHA (Lyon 3).

2021 : Le Directoire fait sa loi (9-11 septembre 2021 / Sénat-Paris 1), organisé par Pierre Serna (IHMC), Anne Simonin (CNRS/EHESS), Yann-Arzel Durel-Marc (Paris XIII).

2019  : Les militaires dans la fabrique de la paix, XIXe-XXIe siècles (14-15 novembre 2019 / château de Vincennes), organisé par Frédéric Dessberg (SIRICE, Paris 1 / CREC Saint-Cyr) et Thomas Vaisset (IDEES, université Le Havre Normandie) – présidence d’une session.

2018 : Cessez-le-feu, cesser les combats (27-28 novembre / château de Vincennes), organisé par Michael Epkenhans (Zms-Bw), Claire Miot (SHD), Thomas Vaisset (SHD) et Paul Vo-Ha (Paris 1).

2016  : journée d’études internationale Social approaches to eighteenth-century international history : perspectives on diplomacy, trade and knowledge (8 avril 2016 / Sciences Po), organisée par David Do Paço (Sciences Po/IHMC) – discutante d’un des panels.

2014  : Collectionner la Révolution (23-25 septembre 2015 / château de Vizille), organisé par Gilles Bertrand (Grenoble-Alpes), Pierre Serna (Paris 1) et Michel Biard (Rouen).

Publié le 29 septembre 2022, mis a jour le lundi 3 octobre 2022

↑

Interventions à des colloques ou congrès non publiés ou à paraître

20-21 juin 2022 : « Représenter le roi sans la nation. Les enjeux de la représentation diplomatique d’une souveraineté amputée (1789-1791) », colloque international (Versailles) Quelle souveraineté pour la nation (1789-1790) ?, organisé en partenariat avec la SER et le château de Versailles.

1-2 avril 2022 : « Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre : Les Nugues et les Jullien de la Drôme. Comment une famille-gigogne est devenue un clan politique (1770’-1800’) », colloque international (Valence) Familles en (contre-)révolution (contre-) Révolution en famille, organisé par Nicolas Soulas (LAHRA-Lyon 2) en partenariat avec les archives départementales de la Drôme.

9-11 septembre 2021 : « Le Directoire fait sa loi : une loi exécutive ? Comparaison du statut des actes de l’Exécutif dans la Collection Baudouin et le Bulletin des Lois », colloque international Le Directoire fait sa loi organisé à l’université de Paris 1 avec le concours du Sénat par Yann-Arzel Durel-Marc (Paris 1), Pierre Serna (Paris 1) et Anne Simonin (CNRS/EHESS).

21-22 novembre 2019 [à paraître] : « Favoriser les échanges ou négocier les saisies ? Diplomatie et confiscations culturelles à l’époque révolutionnaire », colloque international La diplomatie des mobilités culturelles organisé à l’université Complutense de Madrid par Gilles Montègre (université Grenoble Alpes), Teresa Nava Rodriguez (universidad Complutense de Madrid) et Maria Dolores Gimeno Puyol (universitat Rovira i Virgili).

12-13 janvier 2016  : « De l’observation à l’expertise des peuples européens : l’œil diplomatique en Révolution », colloque Politiques du regard, regards du politique, organisé à l’université de Paris 1 par Guillaume Mazeau (université de Paris 1).

20-21 juin 2014 : « Ordre diplomatique et désordres révolutionnaires : de l’éclipse de l’arbitre monarchique aux velléités d’arbitrage de la Grande Nation », colloque L’arbitre de l’Europe, organisé par Albane Pialoux et Anne-Sophie Nardelli (Paris Sorbonne).

24-26 avril 2014 : « De l’ambassadeur « efféminé » de l’Ancien Régime au diplomate « mâle » de la République : la diplomatie à l’épreuve des guerres révolutionnaires », panel organisé par Pierre Serna sur le thème Guerre et Genre, avec la participation de Jennifer Heuer, Hervé Drévillon et Allan Forrest, dans le cadre du 60e congrès de la Society for French Historical Studies (Montreal).

27-28 novembre 2013 : « La diplomatie comme véhicule des savoirs savants et laboratoire des savoirs d’État : la transformation de « l’art de négocier » en une « science diplomatique » (1795-1799) », colloque Classer et nommer les savoirs d’État (1750-1850), organisé par Isabelle Laboulais (ARCHE / université de Strasbourg), Petra Overath (Université de Cologne), dans le cadre de l’ANR Euroscientia.

13-15 novembre 2013 : « La guerre de Sept Ans au miroir des guerres révolutionnaires : la réécriture de la première guerre mondiale par la première République », colloque 1754-1763 : la première guerre mondiale, organisé par Pierre Serna et Hervé Drévillon (Paris I).

12-14 septembre 2013 : « Le remodelage idéal de l’ordre international : le décret dit de propagande du 19 novembre 1792 », colloque La loi en Révolution (1789-1795). Fonder l’ordre et établir la norme, organisé à Paris 1 par Anne Simonin et Pierre Serna (dans le cadre de l’ANR Rev-Loi).

1er-2 juillet 2013 : « Diplomatie et confiscations à l’époque révolutionnaire », colloque Annexer la mémoire, centraliser le savoir dans l’Europe napoléonienne. Archives et bibliothèques de l’Europe à Paris, organisé par Yann Potin (Archives nationales), Isabelle Le Masne de Chermont (BNF), Jacques-Olivier Boudon (Paris-Sorbonne).

19-20 mai 2010 : « L’invention de la ‘tradition diplomatique’ comme remède et / ou négation de la rupture révolutionnaire : Albert Sorel, historien de la diplomatie révolutionnaire », colloque Changer d’époque, les périodes historiques en question de l’Antiquité à nos jours (GRHIS / Université de Rouen).

↑

Interventions à des journées d’études non publiées

1er-2 octobre 2019 : « La fabrique du territoire de la République : la législation sur les passeports (1789-1804) », journées d’études internationales Territorialiser les espaces modernes (session 2), organisées par Gregorio Salinero (Paris 1) et Bertrand Haan (Sorbonne université) à la Villa Finaly (Florence).

24 janvier 2017 : « Une diplomatie sans cadeaux : les enjeux de la rupture révolutionnaire en matière de représentation diplomatique (1789-1799) », journée d’étude sur Le cadeau diplomatique, organisée par Marie-Karine Schaub (CHREC / Université Paris-Est Créteil).

27-28 avril 2016 : « Prévenir et contrer la résistance : la gouvernance des républiques-sœurs dans les théories et les pratiques diplomatiques », journées d’étude internationale Inventer la Cité républicaine : identités locales, résistances, insurrections (1770-1848), organisées par Bascal Bastien (GRHS / université de l’UQAM).

13 septembre 2014 : [avec Jean-Luc Chappey] « Nouveaux regards sur les citoyennetés. Les renouvellements de l’historiographie politique de la Révolution française », journée d’étude République, citoyenneté, démocratie (1789-1899) : Problématiques et historiographie, organisée par la Société d’Histoire de la Révolution de 1848 et par le Centre d’Histoire du xixe siècle (Paris 1-Paris 4).

14 décembre 2013 : « De l’idéal cosmopolite aux nécessités diplomatiques : Grégoire et la refondation de l’ordre européen (1792-1795) », journée d’étude L’abbé Grégoire et l’Europe, organisée à Lunéville par Jean-Luc Chappey (Paris 1) en partenariat avec le CNAM.

4-5 juin2013 : « Devenir « diplomate » en Révolution : candidater à la représentation de la nation (1789-1799) », journée d’étude Ordre et désordre dans la candidature. Postuler en temps de crise xvie-xxe siècles organisée par Deborah Cohen et Jérémie Foa (Telemme-MMSH / Aix-Marseille Université).

19 juin 2010 : « Revisiter la notion de propagande : acteurs et pratiques diplomatiques en Révolution », journée d’études Le Bicentenaire, 20 ans après : recherches actuelles en histoire de la Révolution française organisée par les doctorants de l’IHRF (Paris 1).

↑

Interventions à des séminaires

16 décembre 2021 : Intervention à l’atelier doctoral de l’IHMC : « Participer à des activités scientifiques ».

19 novembre 2020 : Intervention à l’atelier doctoral de l’IHMC : « Communiquer sur ses recherches ».

7 juin 2019 : « L’impossible sortie des guerres révolutionnaires ? Dicter la paix par l’armistice » dans le cadre de la demi-journée du séminaire commun de l’IHMC La sortie de guerre [avec Hervé Drévillon, Sébastien Schick, Paul Vo-Ha et Marie-Bénédicte Vincent].

§ 18 avril 2019  : Intervention au séminaire des doctorants de l’IHMC OuThèPo : discussion autour du plan de Marine Carcanargue, sur le sujet « Des femmes d’honneur devant la justice. Honneur et réputations des femmes dans la France du xviiie siècle (v. 1700-1789) » (sous la dir. d’H. Drévillon).

21 janvier 2019  :« Les fonds des comités des Assemblées révolutionnaires à l’épreuve des reconfigurations institutionnelles et des classements archivistiques », séminaire de recherche Administrer par l’écrit. Classer, contrôler, négocier (xiiie-xviiie siècle), organisé par les Archives nationales, l’École nationale des chartes, l’IRHT, le LAMOP (université Paris I), DYPAC (université de Versailles-Saint-Quentin).

21 novembre 2018 : « La chute de Venise (1797) : une affaire de corruption ? Les comptes de l’armée d’Italie », séminaire de Master de l’IHRF Révolution, République et Corruptions (1789-1815), co-dirigé par Annie Jourdan, Frédéric Monier et Pierre Serna (Paris 1).

2 mars 2017 : « Droit des neutres et pratiques diplomatiques sous la Révolution », séminaire de Master Guerre et société dirigé par Hervé Drévillon (Paris 1).

2 décembre 2016 : « Les archives « inédites » du cardinal de Bernis (1715-1794) : réflexions autour du contenu et du statut problématiques d’un fonds privé », séminaire de recherche doctoral organisé par Christian Windler (université de Berne).

4 mai 2016 : [avec Jeanne-Laure Le Quang] « Conflits législatif / exécutif : exécuter la loi sous le Directoire », contribution avec Jeanne-Laure Le Quang au séminaire de Master Construire la cité républicaine, co-dirigé par Pierre Serna et Jean-Luc Chappey (Paris 1).

5 octobre 2015 : « Présentation du programme de recherche sur les archives inédites du cardinal de Bernis », dans le cadre du séminaire du Master d’Histoire moderne co-dirigé par Wolfgang Kaiser, Jean-Marie Le Gall, Christine Lebeau (Paris 1).

8 avril 2015 : « Faire la prosopographie des diplomates de la Révolution : outils et écueils », dans le cadre du séminaire de recherche pluridisciplinaire La prosopographie : objets et méthodes organisé aux Archives nationales, par les AN, le LAMOP, le Larhra, avec le soutien du labex Hastec.

2 décembre 2013 : « Revisiter les guerres révolutionnaires… par la diplomatie », séminaire de recherches de Judith Miller sur L’histoire de la Révolution française (EDUCO).

7 novembre2013 : « Y a-t-il eu une ‘Terreur diplomatique’ ? », séminaire de Master de Laurence Badel, Pratiques diplomatiques contemporaines (Paris 1).

29 mai 2013 : [avec Martine Sin Blima-Barru et Maria Betlem Castellà y Pujols] « Le rôle des législateurs dans les comités des assemblées révolutionnaires », séminaire de l’IHRF, Figures de législateurs de la Révolution (dans le cadre de l’ANR RevLoi).

17 avril 2013 : « Les législateurs et la diplomatie : la politique extérieure sous la Révolution (1790-1792) », séminaire de l’IHRF, Figures de législateurs de la Révolution (dans le cadre de l’ANR RevLoi).

19 mars 2013 : « Des archives diplomatiques à la construction d’un corpus sur la diplomatie en Révolution », séminaire de Master 1 organisé par Jean-Luc Chappey Sources et matériaux de l’histoire de la Révolution et de l’Empire (Paris 1).

12 janvier 2013  : « La diplomatie de la Révolution : de l’impasse au renouveau historiographique », journée d’études pour les doctorants en histoire moderne organisée par Caroline Galland (CHISCO / Paris Ouest Nanterre). 

12 avril 2012  : « Des dépêches des diplomates italiens en France aux lois anti-françaises en Italie : la fabrique de la propagande contre-révolutionnaire », séminaire de Master La Révolution française vue d’ailleurs dirigé par Marc Belissa (CHISCO / Paris Ouest Nanterre). 

30 mai 2011 : « Les circuits inédits du renseignement sous la Révolution : stérilité ou renouvellement de la diplomatie (1789-1799) ? », séminaire de recherche Espionnage, renseignement et information dans les relations internationales dirigé par Lucien Bély et Géraud Poumarède (Centre d’Histoire des Relations Internationales dans les Mondes Modernes / Paris-Sorbonne).

31 mars 2011 : « La diplomatie de la Révolution française ou l’histoire d’une impasse historiographique », séminaire La Révolution française : une histoire vivante. Bilans et chantiers de la recherche dirigé par Marc Belissa (CHISCO / Paris Ouest Nanterre).

28 mai 2010  : « L’Italie vue par les diplomates pendant la Révolution (1789-1799) », séminaire Les Lumières, la Révolution et le monde dirigé par Marc Belissa (CHISCO / Paris Ouest Nanterre).

21 mars 2007  : « Information et pratique diplomatique pendant la Révolution française (1789-1799) », séminaire La Révolution et le monde dirigé par Marc Belissa : (CHISCO / Paris Ouest Nanterre).

31 janvier 2007  : « Les agents diplomatiques de la Révolution française : perspectives de recherches », séminaire de recherche des doctorants de l’IHRF, animé par Corinne Gomez-Lechevanton – IHRF, Université de Paris 1.

Publié le 28 mai 2015, mis a jour le lundi 3 octobre 2022

Article

« La République voulait-elle la guerre ? », L’Histoire, Hors-série n°60, août 2013, p. 76-81.

Conférences et tables rondes

27 novembre 2021 : participation à la table ronde « Avoir 20 ans sous la Révolution » organisée par Côme Simien [Dominique Godineau, Valentin Barrier, Nicolas Soulas], dans le cadre du Festival d’histoire critique de Gennevilliers.

11 octobre 2019 : modératrice de la table ronde organisée par les AHRF  : Patriotes et brigands en Italie, de la Révolution au Risorgimento [Maria-Pia Donato, Aurélien Lignereux, Gian Luca Fruci, Simon Sarlin], dans le cadre des 22e Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

11 octobre 2019  : participation à la table ronde organisée par l’IHMC : Les Renaissances italiennes [avec Jean-Marie Le Gall, Valérie Theis, Maria-Pia Donato, Antonin Durand], dans le cadre des 22e Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

15 novembre 2018  :« Le métier d’historien : quel rôle pour l’historien dans la cité ? », intervention devant les lycéens de la clinique Georges Heuyer (Fondation Santé des Etudiants de France).

7 octobre 2017  : participation à la table ronde organisée par les AHRF : Révolutions et naissance de la science administrative » [Hervé Leuwers, Gaïd Andro, Igor Moullier, Laurent Brassart], dans le cadre des 20e Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

28 mars 2015  :« Catégoriser et classifier les peuples : la ‘science des mœurs’ appliquée à la diplomatie », dans le cadre du module Traites, esclavages, révolutions, émancipations organisé par l’Université populaire du CM 98 [Paris 1].

21 mai 2014  : « Figures de l’exil : les émigrés de la Révolution (1789-1799) », dans le cadre des conférences organisées sur le thème Figures de l’exil au château de Lunéville par Didier Francfort (Institut Culturel Européen).

11 octobre 2013  :« Envahir ! Le diplomate François Cacault : penseur et acteur des guerres révolutionnaires », table ronde organisée par le SNES : Parcours engagés et militants dans la guerre [avec Quentin Deluermoz et Alexis Sempé], dans le cadre des 16e Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

20 octobre 2012  : participation à la table ronde organisée par l’IHRF : La Révolution de l’Europe (1780-1820) [avec Pierre Serna et Jean-Luc Chappey], dans le cadre des 15e Rendez-vous de l’Histoire de Blois.

Publié le 3 octobre 2022

Comités de sélection - COS (7)

2020 : POSTE 4565 [Paris 1, vice-présidente] : Histoire des sociétés en Révolution (mi XVIIIe-Empire ; Europe/Amérique).

2020 : POSTE 4380 [Rennes 2] : Histoire des révolutions (France, Europe), des années 1780 aux années 1810.

2020 : POSTE 0866 [Aix-Marseille] : Pouvoirs, crises et sociétés, XVIIIe-début XIXe (Europe méridionale, Méditerranée).

2018 : POSTE 4451 [Paris 1] : Histoire économique et sociale à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe ; France, Europe et territoires extra-européens).

2017 : POSTE 4370 [Paris 1] : Guerre et société à l’époque moderne (XVIe-XVIIIe siècles).

2017 : POSTE 4371 [Paris 1] : Histoire moderne de l’Allemagne et de l’Europe centrale (XVIe-XVIIIe siècles).

2017 : POSTE 4389 [Paris 1] : Guerre, État, Défense en France depuis 1945.

Jurys de thèse (3)

29 novembre 2021 : Jean D’ANDLAU, Fonder la République. Le Comité de législation de la Convention nationale, 1792-1795 - sous la direction d’Hervé Leuwers (université Lille 3). Jury composé de Michel Biard (université de Rouen) ; Aurélien Lignereux (IEP Sciences Po Grenoble) ; Marisa Linton (Kingston University) ; François Saint-Bonnet (université Paris 2).

4 décembre 2020 : Juliette DELOYE, (Ré)écritures d’un ministère. Les Affaires étrangères de la monarchie d’Ancien Régime à la Restauration - sous la direction d’Isabelle Laboulais (université de Strasbourg) et Nicolas Schapira (université Paris Ouest Nanterre). Jury composé de Maria-Pia Donato (CNRS) ; Emmanuelle Chapron (Aix-Marseille Université) ; Lucien Bély (Paris-Sorbonne) ; Simona Cerutti (EHESS).

18 mai 2020 : Domenico MAIONE, Mobilità e cittadinanza in Italia durante il Triennio repubblicano (1796-1799) - sous la direction de Anna-Maria Rao (università di Napoli, Federico II) et Gilles Bertrand (université Grenoble Alpes). Jury composé de François Brizay (université de Poitiers) ; Massimo Cattaneo (università di Napoli, Federico II) ; Marina Formica (università degli studi di Roma) ; Stefano Levati (università degli studi di Milano Statale).

Comités de suivi de thèse (10)

Depuis 2022 [avec Bernard Gainot et Paul Vo-Ha] : Valentin BARRIER, « « Faire campagne sous la Convention. La naissance du système divisionnaire et les liens entre le pouvoir politique et la planification opérationnelle : un système d’opérations révolutionnaire ? » - direction : Hervé Drévillon (Paris 1)

Depuis 2021 [avec Yann-Arzel Durel-Marc] : Séverine ANTUNES, « La fabrique de la loi dans les assemblées du Directoire » - direction : Pierre Serna (Paris 1)

Depuis 2020 [avec Anne Simonin et Serge Audier] : Valentine BRUNET, « John Stuart Mill et les révolutions françaises (1789-1848) » - direction : Pierre Serna (Paris 1).

Depuis 2020 [avec Philippe Minard] : Juliette MILLERON, « Imprimer au service de la nation. L’imprimerie nationale au travail (1793-1830) » - direction : Anne Conchon (Paris 1).

Depuis 2020 [avec Frédéric Tristram] : Francis FISZLEIBER, « Les finances du Directoire : enquête sur l’échec d’un système » - direction : Anne Conchon (Paris 1).

2018 [avec Anne Wegener] : Cécilia PETER, « De la plume à l’épée : les relations franco-suédoises au début du règne de Louis XIV (1661-1679) » - direction : Hervé Drévillon (Paris 1).

2017-2020 [avec Louis Hincker] : Franck-Olivier CHAUVIN, « L’opinion publique française et la révolution russe, persane et ottomane. Représentations et imaginaires révolutionnaires de 1904 à 1908. Visions du monde, expériences vécues, usages » - direction : Michel Biard et Jean-Numa Ducange (Rouen).

2017-2020 [avec Anne Conchon] : François AVISSEAU, « Les postes de la route d’Italie. Politisation des sociétés et intégration des territoires, de la Grande Nation au Grand Empire (1792-1814) » - direction : Jean-Luc Chappey (Paris 1).

2017-2020 [avec Vincent Denis] : Clément WEISS, « Le Paris Muscadin : violences, subversions et réactions dans la rue (1789-1799) » - direction : Pierre Serna (Paris 1).

2017-2019 [avec Jean-Michel Guieu] : Nithya PAQUIRY, « Le service juridique du ministère français des Affaires étrangères entre 1835 et 1914 : agents, expertise et réseaux » - direction : Laurence Badel (Paris 1).

Jurys de Master (50)

2022 (3) ; 2021 (1) ; 2020 (5) ; 2019 (5) ; 2018 (7) ; 2017 (5) ; 2016 (10) ; 2015 (7) ; 2014 (6) ; 2013 (1)

Publié le 3 octobre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook YouTube