↑

Accueil > Le Laboratoire > Annuaire des membres > Doctorant·e·s > PERRIN Johanne

Johanne Perrin

Doctorante

ENS – PSL (ED 540)

Portrait du membre

ENS – PSL, IHMC
45 rue d’Ulm, 75005 Paris

Thèse

Sujet : Faire la preuve de son civisme dans le Paris des sections révolutionnaires (1790-1795)

Directeurs de thèse : Rahul Markovits (ENS-PSL, ED 540), en co-direction avec Pierre Serna (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

Première inscription : octobre 2023

Sujets de recherche

  • Histoire de la Révolution française
  • Histoire politique et sociale de la justification
  • Histoire des Sections parisiennes

Résumé de la thèse

Alors que les logiques d’exclusion ont été étudiées sous de multiples angles, la question du civisme n’a encore jamais fait l’objet d’une étude ciblée. Le terme, qui émerge sous la forme de néologisme en 1790, est pourtant omniprésent dans le vocabulaire et les pratiques révolutionnaires, notamment au travers de l’attribution des certificats de civisme.

Au croisement de l’histoire microsociale, de l’histoire intellectuelle et de l’histoire matérielle des pratiques politiques, le projet s’articule autour de trois grands axes de recherches : une enquête épistémologique visant à éclaircir le (ou les) sens de la notion de civisme, une enquête au ras du sol sur les modalités concrètes de validation et de preuve du civisme via les sections, et, enfin, une recherche sur les utilisations concrètes et sociales du civisme, entendu comme un capital permettant aux individus qui ont réussi à en faire la preuve de s’élever dans la société, en reprenant des logiques comparables à celles du crédit.

Publié le 14 novembre 2023, mis a jour le jeudi 14 décembre 2023

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube