Actualité

Printemps 2016, parution de Genre et classes populaires, In Situ, numéro 17 de la revue Genre et Histoire, coordonné par le groupe Genre et Classes populaires.

Avec Anaïs Albert et Sylvain Ville, direction du numéro 32 de la revue Tracés, qui sera consacré au thème « Déplacer les frontières du travail ».
Télécharger l’appel à contributions (jusqu’au 15 mai 2016)

En avril-mai 2015, Clyde Plumauzille est visiting fellow à Florida State University, Tallahassee. Elle y co-organise avec Rafe Blaufarb le colloque Revolutionary economical practices, 24-25 avril 2015.

Depuis 2014 Clyde Plumauzille développe le projet de numérisation du journal intime d’Alexandre Brongniart en collaboration avec Anne Verjus, dans le cadre du projet quadriennal du laboratoire Triangle de l’ENS Lyon.

Accueil > Espace étudiants > Les docteur·e·s > PLUMAUZILLE Clyde

PLUMAUZILLE Clyde

Titres et fonctions


Chargée de recherches CNRS au Centre Roland Mousnier depuis octobre 2018.

Post-doctorante de l’Institut Émilie du Châtelet au Centre de recherches historiques sous la direction de Sylvie Steinberg (EHESS), 2015-2017.

Chargée de cours en histoire dans le cycle pluridisciplinaire d’études supérieures à l’Université Paris Sciences et Lettres (ENS, Henri IV, Louis-Le-Grand), 2014-2016

Doctorat d’histoire, 7 décembre 2013, mention très honorable avec les félicitations à l’unanimité du jury : « Tolérer et réprimer : prostituées, prostitution et droit de cité dans le Paris révolutionnaire (1789-1799) », Université de Paris 1 - Panthéon-Sorbonne. Composition du jury : Pierre Serna (dir.), Philippe Bourdin, Jacques Olivier Boudon, Carla Hesse et Sylvie Steinberg.

  • Enseignante associée en Histoire dans le cycle pluridisciplinaire d’études supérieures à l’Université Paris Sciences et Lettres (ENS, Henri IV, Louis-Le-Grand) en 2014-2015.
  • Chargée de cours en Histoire moderne à l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne et à l’Université catholique de Bretagne Sud (Vannes) en 2013-2014.
  • Attachée temporaire d’enseignement et de recherche à temps partiel en Histoire moderne à l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne en 2011-2012.
  • Allocataire de recherche et monitrice en Histoire moderne à l’Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne, de 2008 à 2011.

Distinctions


 

  • Lauréate de l’allocation post-doctorale de l’Institut Émilie du Châtelet pour le développement et la diffusion des recherches sur les femmes, le sexe et le genre 2015.
  • Lauréate du prix de thèse en histoire moderne Benabou/Aguirre-Basualdo de la Chancellerie des Universités de Paris 2014.

Domaines de recherche


  • Histoire des femmes et du genre à l’époque moderne et contemporaine.
  • Histoire du travail et des classes populaires.
  • Sociohistoire de la déviance et de sa prise en charge.
  • Histoire de la prostitution.
  • Histoire des nourrices.
  • Histoire de la Révolution française.

Responsabilités collectives


Documents joints

Publié le 18 juin 2019

Actualité

Printemps 2016, parution de Genre et classes populaires, In Situ, numéro 17 de la revue Genre et Histoire, coordonné par le groupe Genre et Classes populaires.

Avec Anaïs Albert et Sylvain Ville, direction du numéro 32 de la revue Tracés, qui sera consacré au thème « Déplacer les frontières du travail ».
Télécharger l’appel à contributions (jusqu’au 15 mai 2016)

En avril-mai 2015, Clyde Plumauzille est visiting fellow à Florida State University, Tallahassee. Elle y co-organise avec Rafe Blaufarb le colloque Revolutionary economical practices, 24-25 avril 2015.

Depuis 2014 Clyde Plumauzille développe le projet de numérisation du journal intime d’Alexandre Brongniart en collaboration avec Anne Verjus, dans le cadre du projet quadriennal du laboratoire Triangle de l’ENS Lyon.

Version imprimable de cet article Version imprimable