↑

Accueil > Publications > Ouvrages et directions de numéros de revues > Publications 2022

Le campus-monde

La Cité internationale universitaire de Paris de 1945 aux années 2000

Couverture de l'ouvrage

Auteurs : Dzovinar Kévonian et Guillaume Tronchet (dir.)
Préface : Christophe Charle
Éditeur : Rennes, Presses universitaires de Rennes (Rennes)
Date de parution : avril 2022
Nombre de pages : 336
Accéder à la présentation sur le site de l’éditeur

Fondée dans les années 1920 à la confluence de l’impérialisme culturel français et de l’internationalisme pacifiste, la Cité internationale universitaire de Paris connaît une nouvelle phase de son développement dans la seconde moitié du xxe siècle, marquée par la décolonisation, la guerre froide et la politisation de la génération du baby-boom.
De la reconstruction d’après-guerre aux mobilisations des années 1968, des relations complexes de la France avec ses anciennes colonies à celles qu’elle entretient avec les dictatures militaires d’Europe septentrionale et d’Amérique du Sud, cet ouvrage collectif retrace le demi-siècle d’un « campus monde » unique en son genre et offre une synthèse inédite d’histoire sociale et transnationale sur une institution représentant pour les sciences sociales un fascinant observatoire de la mondialisation.

Avec le soutien de l’Agence nationale de la recherche, de l’École normale supérieure-PSL, de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine et de l’EA HISTEME.

Sommaire

Préface de Christophe CHARLE, Les échos du monde

Dzovinar KÉVONIAN et Guillaume TRONCHET, Introduction. Pour une histoire multi-située de la Cité internationale universitaire de Paris

Loïc VADELORGE, Emprises sur la ville. Les relations entre la Cité universitaire, Paris et Gentilly (1945-1985)

Pascal BOUSSEYROUX, Un intellectuel catholique à la tête de la Cité universitaire. Robert Garric (1958-1967)

Guillaume TRONCHET, « La Cité en ébullition ». Jeunesse étudiante et action collective à la Cité internationale universitaire de Paris, de 1945 aux années 1968 : contestations, mobilisations et circulations

Guillaume DENGLOS et Pierre VERMEREN, Le Maghreb à la Cité internationale universitaire de Paris. Une histoire politique et sociale (1925-2011)

Françoise BLUM, De la Maison de la France d’Outre-mer à la Résidence Lucien Paye ou comment un empire se défait. De l’Union française à la coopération

Sara LEGRANDJACQUES, L’Asie à la Cité internationale universitaire de Paris depuis 1950. Entre identités plurielles et cosmopolitisme culturel

Angélica MULLER, La Maison du Brésil pendant les « années 1968 ». Entre internationalisme des réseaux universitaires et nationalisme des militaires

Nino LIMA, La Maison de l’Argentine, entre péronisme, dictature militaire et démocratie (1945-1988)

Matthieu GILLABERT, Une francophonie implicite ? Pour une sociohistoire de la langue à la Cité internationale universitaire de Paris

Roberto GIACONE, Le directeur Ruggiero Romano, la Maison de l’Italie et la Cité universitaire de Paris. Micro-histoire d’une nomination (1953-1957)

Lidia LESNYKH, La réorganisation du sport dans la Cité universitaire d’après-guerre. Entre autonomie associative et enjeux institutionnels

Nathalie LEMPEREUR, Le Théâtre de la Cité internationale universitaire. Du théâtre étudiant à la scène dédiée à la création contemporaine

Didier FISCHER et Robi MORDER, La santé des étudiants à la Cité internationale universitaire de Paris. Entre ardente nécessité et obsolescence de circonstance

Dzovinar KÉVONIAN et Guillaume TRONCHET, Conclusion. Les « mondes mêlés » de la Cité

Publié le 8 avril 2022, mis a jour le mercredi 19 octobre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook YouTube