Accueil > Ressources > Publications > Toutes les publications par année > Publications 2021

Partager cette page :

Une histoire du rêve

Les faces nocturnes de l’âme (Allemagne, 1500-1800)

Couverture de l'ouvrage

Accéder à la présentation sur le site de l’éditeur

Claire Gantet, Rennes, Presses universitaires de Rennes, avril 2021, 326 p.

Entre 1500 et 1800, la définition du rêve fut âprement discutée. Elle touchait à des savoirs en profond renouvellement (en médecine et en théologie notamment), voire naissants (psychologie et anthropologie) et à des pratiques difficilement contrôlables (prophétie, oniromancie). L’étude du songe renvoyait donc à une intense interrogation sur l’être humain, mais les termes en changèrent foncièrement : le rêve subit un complexe processus de psychologisation. À terme, ce livre montre que C. G. Jung fut un intense lecteur de l’onirologie du xvie-xviiie siècle.

Avec une préface de Jacqueline Carroy.

Avec le soutien de l’université de Fribourg.

Sommaire

Savoirs alternatifs, xvie-xviie siècles

  • Les humanistes, les réformateurs et le cauchemar. Transferts, collisions, apories
  • À la recherche de la confessionnalisation. Imagination, diableries, hétérodoxie
  • L’altérité onirique. Images et langages

Dédoublements : conter le rêve

  • L’opacité des corps
  • Rêves autobiographiques
  • Savants et amateurs de rêves

Entre jeu, science et création

  • Prédiction, jeu, bricolage. Les clés des songes
  • Rêves et sciences de l’âme
  • Une onirologie romantique ?

Publié le 7 mai 2021, mis a jour le mercredi 12 mai 2021

Version imprimable de cet article Version imprimable