↑

Accueil > Publications > Ouvrages et directions de numéros de revues > Publications 2022

Les ingénieurs, des intermédiaires ? Transmission et coopération à l’épreuve du terrain (Europe, xve-xviiie siècle)

Couverture de l'ouvrage

Auteurs : Stéphane Blond, Liliane Hilaire-Pérez, Valérie Nègre, Michèle Virol (dir.)
Éditeur : Presses universitaires du Midi (Toulouse)
Date de parution : mars 2022
Nombre de pages : 220
Accéder à la présentation sur le site de l’éditeur

Ce livre est issu de journées d’étude qui ont renouvelé les approches sur l’histoire des ingénieurs à l’époque moderne en interrogeant les interfaces avec d’autres professions et le rôle des mobilités dans la mise en œuvre de formes d’intelligence collective. L’enjeu est d’approfondir la thématique de la transmission, des intermédiations et des savoirs mixtes, un sujet majeur de l’historiographie récente. Les auteurs soulignent l’importance des hybridations de savoirs à l’épreuve du terrain, sur les chantiers, qu’il convient de considérer comme de véritables trading zones. Mais jusqu’à quel point la diversité des savoirs, des statuts, des langues permet-elle une mixité des savoirs ? Dans quelle mesure aussi l’hybridation des savoirs des élites techniciennes ne constitue-t-elle pas un mode de prédation des savoirs vernaculaires et communautaires ? Ce sont autant de questions auxquelles les auteurs s’efforcent de répondre.

Publié le 28 février 2022, mis a jour le mercredi 20 décembre 2023

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube