↑

Accueil > Publications > Ouvrages et directions de numéros de revues > Publications 2022

Le parlement des animaux

Parlement[s], Revue d’histoire politique, 2022/3 (no HS 17)

Couverture de l'ouvrage

Auteurs : Malik Mellah et Pierre Serna (dir.)
Éditeur : Presses universitaires de Rennes
Date de parution : octobre 2022
Nombre de pages : 240
Retrouver l’ouvrage sur Cairn.info
Recension du numéro dans Le Monde (24 novembre 2022)

A priori les règles du contrat social, reposant sur les lois et la représentation des citoyens dans leur Parlement, ne peuvent concerner que les humains. Pourtant, l’une des fonctions de la loi étant de protéger les biens, les animaux ont attiré l’attention des législateurs. Le plus souvent, ils ont été considérés comme des propriétés qu’il fallait sécuriser. Avec les Révolutions des droits de l’Homme, à la fin du XVIIIe siècle, et la transformation des sensibilités pour « les compagnons de travail » ou « les frères inférieurs », progressivement, un nouveau regard a été porté sur les vivants, autres qu’humains. La notion de bien-être animal, de devoir de protection, de considération de la vie interne des animaux, ont fait de la loi l’un des éléments essentiels pour la prise de conscience de la souffrance animale et du caractère insupportable des mauvais traitements qui leurs étaient infligés. Du Japon à l’Italie, en passant par la France, pour aboutir à la législation européenne, ce hors-série de Parlement[s] esquisse les rapports que la loi, entre impératif normatif et devoir éthique, construit entre les animaux, dits politiques selon Aristote, et les autres. Nous sommes parvenus à l’âge des droits pour les animaux. À quand des droits aux autres qu’humains ?

Publié le 28 novembre 2022, mis a jour le jeudi 15 février 2024

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook X YouTube