↑

Accueil > Publications > Ouvrages et directions de numéros de revues > Publications 2020

La police des Lumières

Ordre et désordre dans les villes au xviiie siècle

Couverture de l'ouvrage

Auteurs : Vincent Denis, Isabelle Foucher et Vincent Milliot (dir.)
Éditeur : Gallimard (Paris)
Collection : Livres d’art
Date de parution : mars 2020
Nombre de pages : 256
Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur

Catalogue de l’exposition « La police des Lumières – Ordre et désordre dans les villes au xviiisiècle »

Lorsque les foules emportent la Bastille le 14 juillet 1789, le sort de la « police despotique » paraît scellé. Au nom du roi, ses représentants ont enfermé des milliers de personnes. Ses espions et ses mouches sont devenus insupportables à une population en quête de liberté et de justice.

Pourtant, la police de l’Ancien Régime ne se résume pas au seul contrôle du corps social et de l’opinion. Les archives attestent de la variété de ses tâches. Conçue comme un art de gouverner, elle régule l’approvisionnement en blés des villes, organise le travail et les échanges, veille à la santé et à l’hygiène des populations. Le xviiie siècle est, à bien des égards, une étape charnière au cours de laquelle la police se structure pour devenir une force incontournable de la puissance étatique.

Fille de son siècle, perméable aux idées des Lumières, la police est aussi au cœur de nombreux débats, comme le contrôle des actes policiers par l’autorité judiciaire, la régulation de la presse ou encore l’intervention de la puissance publique dans l’économie.

Sous la direction de Vincent Denis et Vincent Milliot, historiens, et d’Isabelle Foucher, responsable aux Archives nationales.

Publié le 1er mars 2020, mis a jour le vendredi 21 octobre 2022

Version imprimable de cet article Version imprimable
Accueil du site IHMC
 
Institut d'histoire moderne
et contemporaine – UMR 8066
ENS, 45 rue d'Ulm, 75005 Paris
+33 (0)1 44 32 32 86
contact-ihmc@ens.fr
Facebook YouTube